ART | EXPO

Plus ou moins sorcières

10 Mai - 29 Juin 2012
Vernissage le 09 Mai 2012

L’exposition «Plus ou moins sorcières» rassemblera des œuvres contemporaines qui font appel aux pratiques rituelles, pariant sur leur actualité et leur utilité comme instruments communautaires et outils de résistance. L’enjeu est de revendiquer la souveraineté du corps, ou de proposer des politiques et formes d’éducation alternatives.

AA Bronson, Mikala Dwyer, Joan Jonas, Birgit Jürgenssen, Olivia Plender et Patrick Staff
Plus ou moins sorcières

AA Bronson, qui organise dans l’espace d’exposition une «Invocation des esprits queers» du lieu, une nuit tenue secrète avant l’ouverture de l’exposition, sera présent lors du vernissage, ainsi que d’autres artistes participant à l’exposition.

Second volet du projet «Plus ou moins sorcières», «Épreuves ritualisées» s’interroge sur des pratiques contemporaines qui s’emparent du geste rituel — empruntant à la mythologie, à la sorcellerie et au chamanisme — pour revendiquer la souveraineté du corps, invoquer des histoires marginales ou encore proposer des politiques et formes d’éducation alternatives. Impliqués dans une démarche de questionnement du genre et des identités, les participants à l’exposition mettent le corps au centre d’une réflexion sur le pouvoir transformatif du monde naturel et de la spiritualité.

Autour de l’exposition

— Samedi 19 mai, de 15 h à 18 h
La Sorcellerie Capitaliste
Workshop mené par Isabelle Stengers autour de sa proposition pragmatique La Sorcellerie Capitaliste, une recherche et un ouvrage publié en collaboration avec Philippe Pignarre à La Découverte en 2005.
Entrée libre, réservation conseillée.

— Mercredi 30 mai, à 20 h 30
Carte blanche à l’artiste Richard John Jones
Projections et discussion autour de la spiritualité queer et des intersections entre rituel et sexualité.
Au cinéma le Méliès; 6,5 / 4 euros.