DESIGN

Pliage, ressort, nuage solide

22 Nov - 22 Nov 2008

Bétonsalon présente le premier des six comptes-rendus d’un travail expérimental mené par Dorothée Arnaud, Mélanie Bouteloup, Jochen Dehn, Jonathan Fouchard et Khanh-Dang Nguyen Thu Lam, autour de la recherche d’un matériau qui permettrait d’être traversé sans laisser de trace.

Communiqué de presse
Dorothée Arnaud, Mélanie Bouteloup, Jochen Dehn, Jonathan Fouchard et Khanh-Dang Nguyen Thu Lam
Pliage, ressort, nuage solide

Samedi 22 novembre à 18h.
Premier compte-rendu du projet de recherche mené par Jochen Dehn, Jonathan Fouchard et Khanh-Dang Nguyen Thu Lam en collaboration avec le Laboratoire Matière et systèmes complexes de l’université de Paris 7.


« Nous ne savons pas où nous serons, mais nous espérons vous y retrouver »
Avec Dorothée Arnaud, Mélanie Bouteloup, Jochen Dehn, Jonathan Fouchard et Khanh-Dang Nguyen Thu Lam. En l’absence de Wolfgang Schindler.

Démonstrations et expériences – en dimensions variables – autour de la recherche d’une membrane à l’échelle d’une porte.

Recherche d’un matériau qui permet d’être traversé sans laisser de trace.

Développement d’une substance solide qui peut devenir souple et pouvant être transpercée sans perdre son intégrité, un matériau capable de reprendre sa forme d’origine.

La construction d’une porte qu’on peut traverser sans ouvrir.

Nous construirons (en dimensions et échelles variables) des installations expérimentales qui nous amènerons à découvrir les composants du matériau recherché.

Les participants de ce groupe de recherche – un groupe fermé, composé d’une dizaine de personnes – se rencontreront une fois par semaine pour élaborer des expérimentations et des théories.

Une fois par mois, nous exposerons le résultat de nos recherches, soit les formes produites durant les étapes de développements et d’échecs. Ces comptes-rendus mensuels seront ouverts au public.

La durée de la recherche est de six mois.

Bien qu’il soit peu probable d’atteindre le but escompté d’ici là, chacune des tentatives promet de faire émerger une forme suffisamment intéressante en soit.

Les réunions hebdomadaires auront lieu dans les salles de laboratoires de Paris 7. Les comptes-rendus mensuels auront lieu au Bétonsalon.
J’aimerais commencer nos recherches en étudiant la pâte à crèpes, le sable mouvant ainsi que diverses mousses. Nous nous intéresserons également et aux patineurs d’eau et à la capacité des mouches à rester au plafond.