DESIGN | EXPO

Planting Seeds

23 Mar - 06 Mai 2017
Vernissage le 23 Mar 2017

Carpenters Workshop Gallery présente «Planting Seeds» de Wendell Castle, une exposition soulignant la continuité esthétique de l’instigateur du mouvement American Studio Craft. Ses dernières créations, monumentales et sculpturales, sont une ode aux formes organiques et au bois.

Exposition organisée par la Capenters Workshop Gallery, «Planting Seeds» présente les dernières créations du designer américain Wendell Castle, instigateur du mouvement American Studio Craft. Utilisant des matériaux tels le bois et le bronze, Wendell Castle a conçu dès les années 1970 un mobilier singulier tenant de la sculpture en contreplaqué de bois, puis créé une série d’assises sous le nom de Mollar, en plastique moulé. Ses créations, véritables sculptures fonctionnelles, privilégient les formes courbes, rappelant que l’esthétique de Wendell Castle s’inspire de la nature.

«Planting Seeds» : évolution et continuité

Considéré comme l’instigateur d’un mouvement esthétique fondé sur la production artisanale de mobilier, Wendell Castle conçoit depuis cinquante ans tables, chaises armoires, et objets sculptés se caractérisant par une attention extrême portée à leur conception et à leur fabrication. Son travail relève ainsi d’une forme d’artisanat minutieux marqué par une certaine diversité stylistique, et une volonté affirmée d’inventer de nouvelles formes et techniques, donnant vie à ces dernières.

Bien que présentant les plus récentes créations de Wendell Castle, «Planting Seeds» conduit à considérer toutefois le parcours d’un designer dont la vision esthétique et la réputation s’expriment et s’affirment dès les années 1960 jusqu’à aujourd’hui, Wendell Castle recourant à une technologie assistée par ordinateur pour créer ses toutes dernières pièces. Cette dernière permet de coller des pièces de bois à la fois plates et épaisses, pour créer d’amples volumes, et leur donner des formes inédites. Mais l’évolution technologique épousée par Wendell Castle laisse intacte l’inspiration et les principes mêmes de son esthétique, une continuité pouvant être perçue entre la période des années 1960-1970 et les années 2000.

«Planting Seeds» : un mobilier sculptural

 Cette continuité semble particulièrement sensible dans la permanence des formes. Les créations de Wendell Castle, quelle que soit la période, ont des lignes fluides et aériennes et se présentent comme autant de surfaces concaves ou convexes trouvant une sorte de contrepoint dans les lignes horizontales et parallèles dessinées par les assemblages de bois. Double Chair, chaise double créée en 1967, donne ainsi une telle impression visuelle. Cette pièce est en effet une double assise naissant d’un pied ressemblant à une queue de champignon, et ne manque pas de rappeler le travail de sculpteurs tels Jean Arp et Henry Moore, tout en nous ouvrant sur un univers surréaliste.

Les toutes dernières pièces de Wendell Castle sont certainement plus grandes, d’une conception et d’une fabrication plus sophistiquées que celles des années jusqu’alors écoulées, en raison de l’utilisation de d’un énorme robot sculpteur et de l’imagerie en trois dimensions. Ainsi la table Suspended Belief (2015), présentée lors de «Planting Seeds» à la Carpenters Workshop Gallery, se révèle imposante par ses dimensions. Faite de trois cônes ressemblant aux extrémités des tentacules d’un monstre marin, le plateau de cette table, de forme ovale, et évidé en son centre, ne repose sur aucun pied. Simplement rattaché à ces trois cônes, il est cette excroissance décentré qui donne une impression de déséquilibre, bien qu’il paraisse suspendu.