ART | EXPO

Plane Landing in Zürich and Paris

18 Avr - 13 Juin 2009
Vernissage le 17 Avr 2009

Plane Landing est un ballon gonflé à l’hélium, reprenant les formes et dimensions d’un avion de ligne, suspendu au-dessus du sol en constante position d’atterrissage. Aleksandra Mir en montre toutes les étapes de fabrication à travers une série de photographies.

Aleksandra Mir
Plane Landing in Zürich and Paris

Le projet d’Aleksandra Mir, Plane Landing, repose sur la création d’un ballon gonflé à l’hélium, reprenant les formes et dimensions d’un avion de ligne.

Suspendu au-dessus du sol en constante position d’atterrissage, l’avion a d’abord été présenté en juillet 2004 dans un cadre typiquement anglais, avant d’entamer un tour du monde vers d’autres paysages de cartes postales.

En juillet 2008, l’avion a atterri à l’aéroport de Zürich puis en octobre à Paris, où il a été photographié dans les sites emblématiques de la capitale.

Plane Landing est un évènement dont chaque étape fait partie intégrante de l’oeuvre : la fabrication du ballon, ses voyages, son gonflage à l’hélium, son « atterrissage » et les photographies qui témoignent de tous ces épisodes.

Pour cette nouvelle exposition seront présentées deux ensembles de photographies réalisées lors des inflations de l’avion en 2008, à l’aéroport de Zürich dans le cadre de l’exposition « Shifting Identities », Kunsthaus Zurich, et à Paris lors de la FIAC.

www.aleksandramir.info

Project room
Piotr Dluzniewski
Better Homes and Gardens with Modern Art and Cows

Pour sa première exposition à la galerie, Piotr Dluzniewski présente deux séries inédites d’aquarelles où la figure féminime est omniprésente : l’une réalisée dans les Alpes suisses et l’autre présentant un ensemble de scènes d’intérieurs.

L’oeuvre de Piotr Dluzniewski aborde différentes formes de sexualité. Les mystérieux personnages féminins qui habitent ses oeuvres chargées d’érotisme promettent à la fois punition et salut.

Dans ce contexte, ses images de montagne d’apparence idyllique semblent se charger de références à des farces sadomasochistes, et confèrent à l’ensemble différents niveaux de lecture.

Les oeuvres de Piotr Dluzniewski témoignent à la fois des obsessions de l’artiste et de la distance ironique qu’il entretient avec elles.

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par Maxime Thieffine sur l’exposition en cliquant sur le lien ci-dessous d’Aleksandra Mir.

critique

Plane Landing in Zürich and Paris