DESIGN | EXPO

Pierre Paulin

11 Mai - 22 Août 2016
Vernissage le 11 Mai 2016

Le Centre Pompidou consacre une grande rétrospective au designer Pierre Paulin. C’est le printemps des hommages pour le créateur français qui fait l’objet de deux autres expositions: «Pierre Paulin. Première période: 1952-1959» à la galerie Pascal Cuisinier et «Pierre Paulin, Elysée Palace» à la galerie Jousse Entreprise.

Pierre Paulin
Pierre Paulin

Ce printemps, le Centre Pompidou rend hommage au designer Pierre Paulin, disparu en 2009, à travers une grande rétrospective. L’exposition revient en détail sur les cinquante ans de création du designer français en accordant une attention particulière aux œuvres réalisées pendant les années 1950 et 1960. Cette rétrospective a pu voir le jour grâce aux descendants de Pierre Paulin qui, en 2015, ont fait don au musée d’un important lot de pièces de mobilier, dessins et documents d’archives.

Les créations de Pierre Paulin ont marqué la deuxième moitié du XXème siècle et contribué à un nouvel art de vivre privilégiant le confort. Les œuvres du designer sont également marquées par sa fascination pour les innovations techniques comme le développement du textile extensible ou du plastique injecté. À l’occasion de son hommage, le Centre Pompidou réunit les pièces phares du créateur à l’instar des luminaires Araignée et le Bonheur du jour et des fauteuils Tripode cage, Mushroom et Tongue. La Coupe aux nénuphars, exposée jusqu’au 28 mai à la galerie Pascal Cuisinier dans le cadre de l’exposition «Pierre Paulin. Première période: 1952-1959», rejoindra ensuite la rétrospective du Centre Pompidou.

À travers plus d’une centaine de meubles, de croquis, de maquettes et de documents d’archives, l’exposition «Pierre Paulin» s’organise selon un parcours chronologique rythmé par les collaborations successives du designer avec des éditeurs tels que Meuble TV, Thonet, Disderot, Artifort, Adsa ou encore le Mobilier National. La rétrospective fait également la part belle à des projets inédits autoédités, comme le tapis-siège, le siège Déclive ou la Tente Artifort, ainsi qu’à des pièces rares et prototypes des années 1950.

Dès la fin des années 1960, les créations de Pierre Paulin entrent dans les collections du MoMa, à New York. En 1971, il est choisi par Claude et Georges Pompidou pour revisiter l’aménagement des appartements privés de l’Elysée. Les pièces créées à l’occasion font l’objet d’une exposition, «Pierre Paulin, Elysée Palace» à la galerie Jousse Entreprise du 13 mai au 11 juin 2016. En 1984, c’est à Pierre Paulin que fait également appel François Mitterand pour concevoir l’architecture intérieure et le design du bureau présidentiel de l’Elysée.

Parce que les recherches de Pierre Paulin ont été sans cesse motivées par le souci du confort, du corps et de l’innovation, une sélection de rééditions, disposée au sein de l’exposition, sera accessible au public. Les spectateurs pourront ainsi s’installer dans les chaises et fauteuils- le Mushroom, la Ribbon Chair, les sièges Tulipe et Butterfly- pour profiter d’une petite pause confortable avant de reprendre leur parcours. Enfin, la rétrospective «Pierre Paulin» présente une reconstitution du salon du designer à La Calmette, la villa des Cévennes qu’il a construite dans les années 1990.