DESIGN | EXPO

2009-2019 : dix ans d’expositions

19 Oct - 14 Déc 2019

Spécialisée dans le design français des années 1950 à 1970, la Galerie Pascal Cuisinier présente une nouvelle exposition : "2009-2019 : dix ans d'expositions". Privilégiant la qualité sur la quantité, cette nouvelle proposition est l'occasion de retrouver des pièces aussi iconiques que rares.

Galerie de design parisienne à la ligne éditoriale pointue, la Galerie Pascal Cuisinier présente « 2009-2019 : dix ans d’expositions ». Fondée en 2006 et spécialiste du design historique français, la Galerie Pascal Cuisinier a contribué à la redécouverte du design des Trente Glorieuses. À savoir les décennies 1950, 1960 et 1970. Avec son mobilier fonctionnel, léger, souvent associé à la production en masse. Soit l’idée d’une démocratisation du pratique et du stylé, autrement dit : du confort moderne. Réunissant des pièces emblématiques, et rares, « 2009-2019 : dix ans d’expositions » propose une généreuse plongée dans cette période aujourd’hui mieux connue. Mais à l’aune de pièces suffisamment exceptionnelles pour apporter encore un nouvel éclairage. À l’instar de la Coupe aux Nénuphars (1955) de Pierre Paulin, ainsi que de son bureau CM193 (1958, éd. Thonet), dont le nombre d’exemplaires connus, à travers le monde, s’élève à cinq.

Exposition « 2009-2019 : dix ans d’expositions », à la Galerie Pascal Cuisinier

Ces deux pièces iconiques de Pierre Paulin avaient notamment été exposées lors de la rétrospective Pierre Paulin au Centre Pompidou Paris, en 2016. Car galeriste, Pascal Cuisinier œuvre également à l’approfondissement de l’historiographie du design français. Les expositions de la galerie, monographiques ou collectives, sont à la fois rares et fouillées. En 2018, « Les héritiers de l’UAM » avait ainsi accompagné l’exposition « UAM, Une Aventure Moderne », au Centre Pompidou Paris. Ce nouvel opus, « 2009-2019 : dix ans d’expositions », sera l’occasion de retrouver des pièces de Pierre Paulin, d’Antoine Philippon et Jacqueline Lecoq, d’Alain Richard, ou encore de Robert Mathieu. Le designer Robert Mathieu dont les luminaires feront par ailleurs l’objet d’une grande rétrospective à la Galerie Pascal Cuisinier courant 2020-2021.

Dix ans d’expositions et documentation autour du design français des 1950-1970

Mais si la galerie a été fondée en 2006, au sein du fameux Marché Paul Bert Serpette de Saint-Ouen, pourquoi dix ans ? D’autant que l’emménagement dans l’actuel espace germanopratin (rue de Seine, dans le sixième arrondissement) date de 2011. Les dix ans valent ici pour fêter l’exposition « Alain Richard, luminaires et mobilier 1950-1970 » (2009). Une grande exposition monographique comme les conçoit la Galerie Pascal Cuisinier. À savoir, des expositions élaborées avec soin, au terme d’un long et patient processus de collecte et documentation. Sortant le design français des années 1950 à 1970 de l’enclave de l’oubli, Pascal Cuisinier œuvre à rendre visible le travail des designers de ces générations. Des noms aujourd’hui mieux connus, comme ceux de Pierre Guariche, Joseph André Motte, Michel Mortier, Geneviève Dangles et Christian Defrance, Janine Abraham et Dirk Jan Rol, André Monpoix, René-Jean Caillette…

Pour une immersion, en somme, dans l’esprit des années 1950-1970, avec son mobilier à pieds tubulaires ultrafins. Là où flottent encore quelques arômes de Courrèges ou Chapeau Melon et Bottes de Cuir.