ART | EXPO

Phares

14 Fév - 14 Fév 2016
Vernissage le 14 Fév 2014

Entièrement fondée sur des prêts de la collection, l'exposition met en valeur une sélection de chefs-d’œuvre rarement montrés au public en raison de leur format monumental. Affranchi de toute chronologie, le parcours permet de redécouvrir des mouvements artistiques majeurs de l’histoire de l’art depuis le début du XXe siècle

Pierre Alechinsky, Joseph Beuys, Jean Degottex, Robert Delaunay, Dan Flavin, Sam Francis, Simon Hantaï, Robert Irwin, Anish Kapoor, Fernand Léger, Joan Miro, Joan Mitchell, Louise Nevelson, Pablo Picasso, Pierre Soulages, Frank Stella, Claude Viallat, Yan Pei-Ming
Phares

Le Centre Pompidou-Metz présente «Phares», une exposition temporaire de longue durée, qui mettra en valeur une sélection d’une vingtaine d’œuvres majeures issues des collections du Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, parmi lesquelles le rideau de scène du ballet Mercure par Pablo Picasso, la Composition aux deux perroquets de Fernand Léger et Personnages et oiseaux dans la nuit de Joan Miro. De Pablo Picasso à Anish Kapoor en passant par Sam Francis, Joseph Beuys et Dan Flavin, «Phares» offre une traversée de l’histoire de l’art du début de XXe siècle à nos jours, et permet de découvrir des artistes et mouvements essentiels de cette période.

Présentée dans la Grande Nef, espace d’exposition unique en Europe par son volume, l’exposition constitue un ensemble exceptionnel d’œuvres monumentales rarement montrées du fait de leur format, telles Polombe de Frank Stella (d’une longueur de plus de huit mètres) et Survivant(s), un ensemble de sept grandes toiles de Yan Pei-Ming.

Les œuvres seront accompagnées d’un dispositif documentaire et pédagogique qui offre, à travers des photographies et vidéos, des archives, des témoignages et des citations d’artistes, la possibilité d’en appréhender l’histoire selon des approches diverses. Ces lectures plurielles composent des parcours multiples, de la figuration à l’abstraction, ou encore de l’ombre à la lumière. Elles permettent de mieux appréhender les œuvres et leur signification, au sein de la trajectoire des artistes qui les ont créées autant que dans un contexte artistique et historique plus large.

Pour des raisons de conservation, le parcours se concentre sur la peinture et la sculpture — le dessin et la photographie ne pouvant être montrés sur une longue durée. Dans son effort constant de mettre en valeur les collections du Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, jumelé à son rôle de laboratoire des modes d’exposition et de médiation, le Centre Pompidou-Metz propose ainsi une approche renouvelée de l’histoire de l’art moderne et contemporain, en complément des expositions thématiques prévues en 2014.

Des cycles thématiques rythmeront les deux années de présentation de l’exposition. Différents thèmes seront ainsi successivement abordés en 2014: le geste, l’ombre et la lumière, la figuration et l’abstraction.

Commissariat
Claire Garnier et Élodie Stroecken