ART | EXPO

Phantom Landscapes

17 Oct - 22 Déc 2009
Vernissage le 17 Oct 2009

«Phantom landscapes» est une série de dessins et d’installations de Penny Yassour réalisée au moyen de filets. Leur composition crée une nouvelle entité, un hybride entre la sculpture et le dessin dans l’espace.

Penny Yassour
Phantom Landscapes

Dans la série de dessins et d’installations de filets «Phantom landscapes», Penny Yassour travaille les représentations du paysage dans le contexte culturel et politique de son pays: elle est une artiste israélienne.

Enracinés dans des images mentales, les dessins de Penny Yassour représentent pour elle une spatialité physique située dans un présent en perpétuel mouvement qui se caractérise par la destruction, le démantèlement et l’effacement.

L’insaisissable paysage israélien a toujours comporté des éléments de camouflage, un camouflage qui est à interpréter non seulement au sens physique et pratique tel qu’il est utilisé par l’armée par exemple, mais encore au sens géopolitique et culturel en brouillant les distinctions entre les phénomènes réels et ce qu’il en paraît. Ces dessins, qu’ils soient sombres ou immaculés oscillent dans un état d’anxiété entre la perte imminente et le désir.

Mis au point dans une technique élaborée par l’artiste elle-même, ces filets, composés d’une sorte de caoutchouc, proviennent des dessins. Leur composition crée une nouvelle entité, un hybride entre la sculpture et le dessin dans l’espace. Ces oeuvres fonctionnent dans le cadre d’un processus interrogatoire: on peut y voir l’élimination ou la condensation de la profondeur spatiale qui tente de créer un nouveau langage se référant à la sculpture.

À l’instar des dessins de paysages, les filets disparaissent et réapparaissent, ils cachent, ils dissimulent pour mieux s’affirmer en temps qu’oeuvre éminemment plastique et souveraine. En plongeant au travers de ces membranes souples, les ombres qu’ils produisent perpétuent le processus du dessin, instable et continu; ils déjouent le regard et s’évadent hors champ tout en générant des sensations variables liées à la fois au statique, le repos par exemple, et au mouvement, le voyage, le nomadisme.