PHOTO | EXPO

Petit retour en arrière. La photographie depuis «Les Américains» de Robert Frank

19 Juin - 19 Juin 2013
Vernissage le 19 Juin 2013

Que faire quand on est un jeune photographe, façonné et fasciné par certaines icônes américaines de la photographie — Robert Frank, Stephen Shore, William Eggleston, William Christenberry, Robert Adams, Joel Sternfeld — et, en même temps, écrasé par elles? Faire équipe avec un autre photographe, et partir à l’aventure sur les routes de l’Amérique.

Kevin Moore
Petit retour en arrière. La photographie depuis «Les Américains» de Robert Frank

Que faire quand on est un jeune photographe, façonné et fasciné par certaines icônes américaines de la photographie — Robert Frank, Stephen Shore, William Eggleston, William Christenberry, Robert Adams, Joel Sternfeld — et, en même temps, écrasé par elles?

Faire équipe avec un autre photographe, et partir à l’aventure sur les routes de l’Amérique.

Mais au lieu de nous en livrer une autre vision subjective, le duo suisse a désacralisé son propre travail en manipulant, déchirant, perçant, montant, éclaboussant et rephotographiant ses tirages, comme dans une volonté d’y introduire encore plus de sensations, d’y mettre (ou de mettre en doute?) la solitude romantique de cet autre bourlingueur suisse qu’a été Robert Frank, de souligner (ou de moquer?) l’humour pince-sans-rire de Stephen Shore, de renforcer le sentiment de révélation de William Eggleston.

Kevin Moore est commissaire d’exposition indépendant. Il est également l’auteur de Jacques Henri Lartigue: The Invention of an Artist.