ART | EXPO

Persei

07 Nov - 19 Déc 2015
Vernissage le 07 Nov 2015

Prenant pour thème l'histoire méconnue des femmes astronomes de l'Observatoire de Paris, Lily Hibberd présente une vidéo et une série de fragments de photographies représentant des femmes de l'Observatoire réalisée en peinture et pigment photoluminescent sur miroirs optiques.

Lily Hibberd
β Persei

Lily Hibberd a conçu cette exposition «β Persei» autour de l’histoire méconnue des femmes astronomes de l’Observatoire de Paris, dans le cadre de l’Année de la lumière de l’Unesco. L’exposition présente des œuvres expérimentales entre art et science, dont β Persei, un type d’étoile binaire à éclipses, qui agit comme une métaphore de cette histoire cachée.

Pour l’exposition, Lily Hibberd présente une série de fragments de photographies représentant des femmes de l’Observatoire réalisée en peinture et pigment photoluminescent sur miroirs optiques; ainsi que Sur les traces de Vénus, une vidéo allégorique faite en collaboration avec Suzanne Débarbat, astronome titulaire honoraire de l’Observatoire de Paris.

«β Persei» retrace le parcours de femmes ayant travaillé à l’Observatoire de Paris, depuis son ouverture en 1671 jusqu’en 1941. Les femmes ont toujours été présentes à l’Observatoire de Paris dès sa création. Une incursion dans le grand édifice de l’Observatoire de Paris révèle immédiatement que ces femmes astronomes ne sont pas commémorées en ces lieux. Environ trente portraits, de peinture et de pierre, décorent les murs et les allées du bâtiment. De ceux-là, seulement trois représentent des femmes: la statue de Notre-Dame de dessous de Terre, une fresque dépeignant le parcours de Vénus et un plâtre d’une tête de femme découvert par hasard dans le potager de l’Observatoire par Lily Hibberd.

Des traces ont donc été récupérées, à partir desquelles Lily Hibberd dessine une histoire en représentant une femme pour chacune des douze grandes étoiles de la constellation Persée.