ART | EXPO

Performance Stills

18 Fév - 11 Avr 2009
Vernissage le 18 Fév 2009

La série des sept photographies de Mika Rottenberg montrent des personnages au physique extraordinaire, principalement féminins, occupant un décor claustrophobe qui vient en partie compléter leur tenue vestimentaire.

Mika Rottenberg
Performance Stills

La Galerie Laurent Godin présente « Performance Stills », une série de photographies réalisée spécialement par Mika Rottenberg pour W Magazine.

Principalement connue pour ses installations vidéo explorant les relations entre le corps et le travail, Mika Rottenberg a construit une scène à cloisons multiples dans son studio de Harlem, à New York, pour répondre à cette commande de W Magazine à l’occasion de son édition spéciale 2008 sur l’art.

La série des sept photographies qui en résulte réinterprète le format de ce magazine de mode : des personnages au physique extraordinaire, principalement féminins, occupent un décor claustrophobe qui vient en partie compléter leur tenue vestimentaire.

Comme dans ses précédentes vidéos, l’architecture est adaptée aux corps des acteurs qui y évoluent et aux activités qu’ils y mènent, créant ainsi une série de tableaux dans un dédale vertical et horizontal de cubes.

Les membres de corps, isolés et compartimentés, deviennent objets. En une image, l’imposante stature d’une femme trop grande pour rentrer dans une pièce, devient la base d’une étrange bissection. La moitié inférieure du corps se tord et passe à travers une ouverture, alors que son torse pénètre dans la composition de façon impossible par le côté opposé d’une chambre supérieure. La photographie finale fusionne l’inventivité des matériaux, le caractère fictionnel de la prise de vue, et une certaine corporéité des intervenants.

L’apparence de ces personnes vient compliquer le regard voyeuriste de l’objectif. Dans ce terrain d’un esthétisme séduisant, ponctué par des couleurs vives et de sombres et mystérieux espaces, le corps et son environnement entame une redéfinition radicale du sujet.

Parallèlement exposée à la Maison rouge, Mika Rottenberg présentera son travail à de Appel, Amsterdam (2009), et au San Francisco Museum of Modern Art (2010), et participera à une exposition collective au Guggenheim Museum de Bilbao en 2009.

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par Maxime Thieffine sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

Performance Stills & Drawings