ART | PERFORMANCE

Performance. Cut Papers 18

15 Fév - 15 Fév 2015
Vernissage le 15 Fév 2015

Sachiko Abe travaille sur le geste, la répétition et le temps en utilisant le papier comme médium. Lors de ses performances, elle coupe inlassablement et méthodiquement de fines bandes de papier pour donner forme à des œuvres d’une fragile beauté. Dans son travail, la répétition acquière une dimension mystique voire une vertu thérapeutique.

Sachiko Abe
Performance. Cut Papers #18

Couper inlassablement et méthodiquement de fines bandes de papier…
Toute la journée, l’artiste japonaise, Sachiko Abe s’adonne à cette singulière opération, donnant forme à une œuvre présentée dans l’exposition «La Répétition».

Ce qui naît des gestes répétitifs de Sachiko Abe est un environnement d’une délicate et fragile beauté. Elle semble émerger d’un nuage ou être la source inépuisable d’une coulée vaporeuse qui envahit l’espace dans un silence paisible dont la durée est ponctuée du bruit amplifié de ses ciseaux donnant la mesure du temps.

Pour ses performances, Sachiko Abe se soumet à une discipline digne des arts martiaux qui exigent rigueur et maîtrise et comportent une dimension spirituelle et morale visant à l’accomplissement de soi. La dimension méditative de son travail est ainsi soulignée par l’artiste lorsqu’elle affirme que cet exercice répétitif lui permet «d’organiser et de structurer (ses) pensées aléatoires» et de construire une relation apaisée avec le monde extérieur. Chez Sachiko Abe, qui s’absorbe dans ce rituel ascétique, se manifeste très clairement la dimension mystique voire la vertu thérapeutique de la répétition.