ART | EXPO

People and Places # 1

17 Oct - 20 Déc 2008
Vernissage le 16 Oct 2008

Les nouvelles acquisitions du Frac Nord Pas-de-Calais rendent compte de la diversité des axes de réflexion des artistes contemporains, pouvant porter sur des problèmes de société (politiques, économiques, sociaux …) ou sur le traitement d’une réalité "mise en scène".

Sergey Bratkov, Boris Mikhailov, Nomeda & Gediminas Urbonas, Annika Von Hausswolff, Torbjørn Rødland, Elina Brothérus et Dennis Stock
People and Places # 1

A partir du 17 octobre 2008, le public pourra découvrir en avant-première une partie des acquisitions de 2008 au Frac et au Bateau Feu/Scène nationale (Dunkerque).

Cette présentation rend compte de la diversité des axes de réflexion des artistes contemporains, pouvant porter sur des problèmes de société (politiques, économiques, sociaux …) ou sur le traitement d’une réalité « mise en scène » à travers la vision du photographe.

Les oeuvres photographiques de Sergey Bratkov et de Boris Mikhailov portent un regard réaliste sur la société russe en mutation (de sa chute aux transformations sociales qui l’ont suivie). Provocateurs et moralistes, ces deux artistes révèlent, libèrent et dénoncent « cette réalité » en usant de stratagèmes poétiques et surréalistes.

L’oeuvre de Nomeda & Gediminas Urbonas étudie la transformation de la société lituanienne depuis la révolution de 1989. L’art est pour eux l’occasion de rendre public l’engagement de certains groupes sociaux, de communautés locales et de formes esthétiques dans le contexte de cette nouvelle situation politique et idéologique.

Annika Von Hausswolff théâtralise ses oeuvres afin de libérer une tension teintée de perversion et d’humour. La mise en scène prend le pas sur le témoignage et les sujets se noient ainsi dans un véritable décor.

De son côté, Torbjørn Rødland, nous montre à travers ses photographies, d’apparence anodine, des scènes, des objets, des paysages somptueux qui cachent derrière une réalité banale une étrangeté, un malaise.

Elina Brothérus confronte la photographie au vocabulaire et aux sujets de la peinture figurative classique. Le souci de la lumière, de la couleur et de la composition révèle un langage formel et visuel rigoureux, tout en s’inscrivant dans une esthétique de l’immédiat (propre à la photographie) dans laquelle les paysages sont saisis sur le vif « surpris » par la réalité.

Photographe issu de la célèbre agence « Magnum », Dennis Stock, nous propose ici un ensemble de photographies réalisées lors du tournage de « La planète des singes » mais en y développant un côté surréaliste par la présence des « singes » en ville, hors du plateau s’intégrant dans la vie quotidienne américaine.

Mardi-Samedi. 14h-18h. Entrée libre.
Visite guidée gratuite tous les samedis à 16h.