DANSE | SPECTACLE

Passage à l’acte

21 Fév - 21 Fév 2012

Proposition formelle plutôt inhabituelle, Passage à l’acte réunit le plasticien Philippe Ramette et la chorégraphe Fanny de Chaillé pour une installation de pièces chorégraphiées. Le spectateur est invité à circuler d’œuvre en œuvre, comme dans une galerie, instaurant un rapport au spectacle tout à fait singulier.

Fanny de Chaillé, Philippe Ramette
Passage à l’acte

Tout semble les séparer, mais c’est affaire de perspective…
Elle, chorégraphe et femme de scène, adepte du geste dynamique de la danse, du théâtre et de la performance…
Lui, virtuose du geste immobile, plasticien du rêve, qui fige son corps dans d’invisibles sculptures puis se photographie dans de renversantes (au sens propre !) situations… Tous deux fascinés par l’absurde, le corps et le souci de rationaliser l’irrationnel… Passage à l’acte concrétise près de quatre années de discussions passionnées, qu’ils ont menées pour s’attirer sur leurs terrains artistiques respectifs.
Joignant enfin le geste à la parole, Fanny de Chaillé et Philippe Ramette ont imaginé une «forme spectaculaire» pour apprivoiser chacun le geste de l’autre – la contrainte du mouvement pour elle, l’exposition sur le théâtre pour lui.

Parallèlement à ses recherches universitaires sur la poésie sonore, Fanny de Chaillé travaille avec des chorégraphes et metteurs en scène. Daniel Larrieu, Rachid Ouramdane, Emmanuelle Huynh, Alain Buffard et Gwenaël Morin.
Depuis 1998, elle réalise installations, performances et pièces chorégraphiques, dont Le Karaokurt, Le Robert, Underwear, Ta ta ta, Gonzo Conférence. Artiste associée au Théâtre de la Cité internationale depuis 2009, elle y a monté La Bibliothèque vivante et Je suis un metteur en scène japonais.

Après des études à la Villa Arson à Nice, Philippe Ramette crucifie sa mobylette et renonce à la peinture. Il s’engage dans un parcours de sculpteur et plasticien et crée des objets suscitant des situations improbables: Objet à se voir regarder, Point de vue individuel portable… En collaboration avec le photographe Marc Domage, il se met en scène comme utilisateur de ses propres objets, qualifiant ses œuvres de «sculptures photographiques».

Conception: Fanny de Chaillé et Philippe Ramette
Lumière: Yves Godin
Danse (distribution à la création) : Christine Bombal, Christophe Ives, Betty Tchomanga, Lenio Kakléa, Madeleine Fournier, Pauline Brun, Kerem Gelebek, Jonas Chéreau, Jérôme Andrieu, Sylvain Prunenec et Guillaume Bailliart
Production: Isabelle Ellul
Remerciements: Marc Domage et Jérôme Robbe
Production: Association Display
Coproduction: Théâtre de la Cité internationale Paris; Musée de la Danse; Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne

Salle des mariages, Mairie de Vanves, dans le cadre de Hors Saison Arcadi.