ÉDITOS

parisARTguide est arrivé!

PAndré Rouillé
@12 Jan 2008

Un nouveau support d’information sur l’art contemporain à Paris est né : c’est le guide paris-art. Au fil de ses 48 pages sont présentées les expositions de 81 galeries, musées, fondations, lieux transversaux, classés par quartiers. Les coordonnées de chaque lieu sont précisément indiquées, et une courte présentation accompagne l’annonce de chacune des expositions.

Un nouveau support d’information sur l’art contemporain à Paris est né : c’est le guide paris-art. Au fil de ses 48 pages sont présentées les expositions de 81 galeries, musées, fondations, lieux transversaux, classés par quartiers. Les coordonnées de chaque lieu sont précisément indiquées, et une courte présentation accompagne l’annonce de chacune des expositions.

L’ensemble est solidement charpenté, comme doit l’être un guide; graphiquement très soigné, comme il se doit pour un objet destiné au monde de l’art; amplement illustré et évidemment accompagné d’un ensemble de cartes et d’index pour que chacun puisse facilement se repérer.
Pratique, efficace, soigné, paris-art est gratuit ! Et il devrait paraître tous les deux mois.
paris-art a l’ambition des modestes : celui de servir avec le plus d’efficacité et de précision possibles à l’exploration du champ artistique parisien. Plus précisément sa partie contemporaine.

Le guide sur papier paris-art et le site internet paris-art.com se complètent. Bien que très différents, ils sont conçus et réalisés par la même équipe, avec la même intention d’inventer des outils adaptés au dynamisme et aux évolutions de la scène artistique parisienne.
Le guide est un objet que l’on prend avec soi au cours de visites sur le terrain ; le site, sur lequel on navigue, est plus distancié. Il propose de nombreux articles amplement illustrés sur les expositions.
L’un se veut strictement pratique et utile ; l’autre ajoute à ces usages un faisceau quotidiennement actualisé d’informations, de réflexions, d’analyses sur la vie de l’art contemporain à Paris.

Différences d’usage et de matière, différences de distance et de vitesse, différences de façons de penser, de percevoir et d’aborder l’art contemporain. Mais complémentarité. Preuve que les réseaux numériques ne remplaceront pas de sitôt le papier. Preuve, également, qu’internet est désormais l’un des supports majeurs de la culture et de l’art contemporains.

Rien que l’art contemporain, mais «(presque) tout l’art contemporain à Paris»: c’est la devise commune du guide et du site.
Devise-programme qu’heureusement l’art contemporain défie sans cesse tant, précisément, il résiste à toute totalisation et à toute mise en ordre.

«La culture, c’est la règle ; l’art, c’est l’exception», dit Jean-Luc Godard. Telle est la force de l’art contemporain d’être l’exception dans un univers d’uniformité. C’est sa force, sa dynamique ; c’est aussi sa faiblesse.
Le guide paris-art remplira sa fonction s’il permet à chacun de mieux se repérer dans le territoire de l’art contemporain à Paris.
Non pas pour fixer un état des choses, puisque le guide évoluera au rythme de la scène parisienne de l’art, puisqu’il accueillera des lieux à venir et des lieux existants non encore recensés dans ce premier numéro.

Poser des balises provisoires. Offrir des relais pour de multiples itinéraires réels et imaginaires dans les territoires de l’exception. br>

André Rouillé

_____________________________
Couverture du guide paris-art, n° 1. Œuvre de Rivane Neuenschwander, vue de l’exposition Superficial Resemblance, 27 févr.-20 avril 2003, Palais de Tokyo, Site de création contemporaine. Courtesy Palais de Tokyo, Paris.

AUTRES EVENEMENTS ÉDITOS