DESIGN | EXPO

PAD Paris 2016. Galerie Negropontes. Abstractions colorées

31 Mar - 03 Avr 2016
Vernissage le 31 Mar 2016

La galerie Negropontes présente au PAD-Paris 2016 Abstractions Colorées d’Hervé Langlais. Pour cette quatrième collection réalisée pour la galerie, le designer a conçu miroir, table, lampe, consoles et guéridons en privilégiant la mise en valeur de la couleur et l'utilisation de formes géométriques pures.

Le designer Hervé Langlais présente sa nouvelle collection au PAD Paris. Abstractions Colorées, sa quatrième collection réalisée pour la galerie Negropontes, est entièrement dédiée à la couleur. Hervé Langlais a en effet choisi de mettre en avant la couleur en privilégiant des formes géométriques pures. Pour cette collection, le designer s’est inspiré des artistes ayant pratiqué l’abstraction géométrique dans les années 1950 et 1960. De Josef Albers, professeur au Bauhaus et initiateur de l’Op’Art, il a retenu l’observation de l’interaction entre les couleurs ainsi que l’importance de la perception. De Geneviève Claisse, il a conservé la simplicité extrême des formes «transfiguré» par l’intensité des rapports de couleurs.

Les créations d’Hervé Langlais permettent le passage de la planéité du référent pictural à sa vision en trois dimensions. Il travaille la forme géométrique pure: le cercle avec les guéridons et la table Nénuphar, le carré avec les guéridons Homage to the cube ou le miroir Triptyque, composé de carrés se réfléchissant les uns dans les autres, et enfin le triangle avec la console Bosphore et les guéridons Prisme.

Pour la collection Abstractions Colorées, le designer a également puisé son inspiration dans les grandes maisons de luxe et joaillerie italiennes. Prada ou Marni participent du même éclectisme coloré, raffiné et audacieux. Dans cet esprit, Hervé Langlais a choisi pour habiller ses créations d’utiliser la laque afin de magnifier les couleurs posées en aplats. L’utilisation de la laque, associée à la marqueterie de palmier, permet une référence au mouvement Art Déco des années 1930. Permettant le passage d’une couleur à une autre, le laiton vient sublimer les pièces, évoquant le sertissage en joaillerie. Hervé Langlais souligne dans cette collection le lien étroit entre art et artisanat, transformant chacun de ses meubles en bijou.

Pour Abstractions Colorées, Hervé Langlais a collaboré avec les artistes Perrin&Perrin pour créer Bosphore, une console au plateau en verre simplement posé sur deux lames triangulaires de laiton. En retour, la collection sert d’écrin à plusieurs sculptures de Perrin&Perrin réalisées grâce à la méthode qu’ils ont nommée Build-in-Glass. Des œuvres d’artistes contemporains ont été choisies comme toile de fond à l’exposition d’Hervé Langlais. Ainsi, aux côtés des meubles d’Abstractions Colorées, prennent place un cliché du photographe Dan Er Grigorescu, une tapisserie de Roger Mühl ou encore une sculpture lumineuse de l’artiste Eric de Dormael.