ART | EXPO

Otium 01. De Mineralis: pierres de visions

12 Juin - 09 Août 2015
Vernissage le 11 Juin 2015

Plus de vingt artistes sont invités ici à traduire leur relation à la pierre et au minéral. La grotte, le rocher, la pierre y sont abordés du point de vue «animiste», quand cette matière est dotée d’une vie propre avec laquelle l’artiste entre en dialogue. Ce projet propose aussi d’expérimenter les capacités visionnaires qui peuvent se développer au contact de certains minéraux.

Marina Abramovic, Art Orienté Objet, Halldor Asgeirsson, Basserode, Cécile Beau, Michel Blazy, Katinka Bock, Sofia Borges, Charley Case, Céline Cléron, Aurélie Dubois, Jimmie Durham, Jean-Luc Favero, Paul-Armand Gette, Eric & Marc Hurtado, Alexandre Joly, Frans Krajcberg, Gabriel Léger, Myriam Méchita, Camille Renharhd, Jean-Jacques Rullier, Lionel Sabatté, Elsa Sahal, Vladimir Skoda, Tunga
Otium 01. De Mineralis, pierres de visions

C’est dans une démarche allocentriste que l’Institut d’art contemporain ouvre ses portes à deux projets: «De Mineralis, pierres de visions» & «Kata Tjuta». Les sujets de recherche introduits ici, fondamentalement liés aux préoccupations de l’IAC, feront l’objet d’un développement dans la Station 10 du Laboratoire espace cerveau en décembre 2015. Ils prennent appui sur les tentatives récentes de se libérer des modalités de l’expérience esthétique dans son acceptation habituelle pour privilégier l’attention, la perception et les sensations du visiteur (à la suite de «Collection à l’étude, Expériences de l’œuvre», 2014).

L’Institut, qui depuis sa création place la recherche au cœur de ses activités, se présente à cette occasion comme lieu de l’Otium: un laps de temps intermédiaire, un temps de réflexion, de méditation, propice à l’intuition et à la prise de conscience. Les jardins comme les espaces intérieurs seront alors ouverts, pour accueillir ces projets développés dans un ailleurs, devenant, le temps d’un été, un ici.

Dans le prolongement de l’exposition «Rêve Caverne», présentée au Château-musée de Tournon-sur-Rhône, «De Mineralis, pierres de visions» explore la question du rapport entre l’humain et le minéral. De tous temps, l’humanité et les artistes entretiennent une relation particulière et privilégiée au monde minéral. Bien avant l’art des grottes, les premières industries lithiques semblent déjà installer une relation intime avec l’esprit de la matière qui va se préciser sur les parois des cavernes ornées paléolithiques. Afin de mieux comprendre ces réalités qui ne sont pas que d’ordre symbolique, ce projet s’intéresse à l’une des particularités de la relation entre artistes et minéral: quand la pierre intervient dans leur économie visionnaire.

Pour l’occasion, plus de vingt artistes sont invités à traduire leur relation à la pierre et au minéral comme générateurs de vision et d’expérimentation de la matière. La grotte, le rocher, la pierre sont ici abordés du point de vue «animiste», quand cette matière est dotée d’une vie propre avec laquelle l’artiste entre en dialogue. Ce projet propose aussi d’expérimenter les capacités visionnaires qui peuvent se développer au contact de certains minéraux.

Commissariat
Pasqual Pique, le musée de l’invisible

AUTRES EVENEMENTS ART