ART | PROJECTION

Opérations pour une disparition

02 Déc - 02 Déc 2016
Vernissage le 02 Déc 2016 à partir de 19:30

« Opérations pour une disparition » est le deuxième volet de l’exposition itinérante « Disappearing operations » de l’artiste Laura Huertas Millán, présenté comme une séance de cinéma le vendredi 2 décembre à 19h30 aux Laboratoires d’Aubervilliers. La projection sera suivie d’une performance réalisée en collaboration avec Lyes Hammadouche suivie d’un DJ set d’Eva Revox.

Cette exposition itinérante de Laura Huertas Millán est proposée entre le cinéma Le Méliès, Les Laboratoires d’Aubervilliers, Les Beaux-Arts de Paris et La Fémis. Lors du deuxième volet intitulé « Opérations pour une disparition », les films The lighning, Care et Black on Red seront projetés aux Laboratoires d’Aubervilliers. Tout un rituel se mettra alors en place autour de l’écran de cinéma.

Une œuvre qui s’articule autour de l’exotisme

Laura Huertas Millán propose une série de films autour de l’exotisme, inspirés de l’imagerie néocoloniale, de l’anthropologie et de la culture populaire. L’artiste tente d’expliquer comment des communautés sont marginalisées à travers des représentations stigmatisantes. Pourquoi les considère-t-on comme les « autres ». Quelles sont les opérations esthétiques pour rendre invisibles certaines communautés, et ainsi les exclure.

Une soirée entre films et performances

Pour cette projection qui aura lieu aux Laboratoires d’Aubervilliers, un film sur les danseurs Hopis sera présenté. Ces danseurs rentrent en communication avec la foudre en introduisant la tête d’un serpent à sonnettes dans leur bouche. L’arrivée de l’électricité chez ces natifs américains du Nouveau Mexique va être la cause de la disparition de ce rituel.

Deux autres films suivront. Le premier raconte l’histoire d’une conservatrice d’un musée ethnographique qui prend soin d’un vêtement indigène très ancien. Le second film se déplie autour d’une conversation entre mère et fille. Les liens du sang les unissent mais leur relation est aussi troublée par de nombreux conflits. Un film à la fois sur la fusion et sur la rupture.

La séance de cinéma se poursuit par une performance ou situation performative qui s’articule autour de la projection cinématographique. En l’occurrence ici, une performance réalisée en collaboration avec l’artiste Lyes Hammadouche puis un un DJ set d’Eva Revox.