ART | EXPO

OnLab

26 Nov - 01 Mar 2010
Vernissage le 25 Nov 2009

Inspirée de l’architecture, de l’histoire de l’art, et plus particulièrement de l’archéologie, l’exposition de Michel Paysant est une réflexion sur l’original et la copie, l’objet et son image virtuelle.

Communiqué de presse
Michel Paysant
OnLab

Aile Sully, hall Colbert, Salle de consultation du département des Antiquités orientales

Inspirée de l’architecture, de l’histoire de l’art, et plus particulièrement de l’archéologie, l’exposition de Michel Paysant est une réflexion sur l’original et la copie, l’objet et son image virtuelle.

Projet de recherche au confluent de l’art, de la science et des techniques, «OnLab» (le laboratoire d’oeuvres nouvelles) propose la redécouverte d’oeuvres anciennes à l’époque contemporaine.

Michel Paysant réinvente les originaux à des échelles inédites et nous interroge sur les limites de la connaissance d’une oeuvre à l’échelle de la seule perception rétinienne. L’artiste a notamment travaillé en collaboration avec des chercheurs du Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2rmf), du Laboratoire de Photonique et de Nanostructures (Lpn) et du Laboratoire de Spectrométrie Physique de Grenoble (Lsp). Il présente l’étude d’un sceau-cylindre du département des Antiquités orientales, le sceau-cylindre d’Ibni-Sharrum, une des plus petites et des plus étonnantes sculptures que possède le Louvre.

Michel Paysant expose sur un mobilier dessiné par ses soins, un modello de l’empreinte de ce sceau-cylindre mesurant quatre mètres de long, ainsi qu’une série de micro et nano-sculptures à peine visibles à l’oeil nu. Ces micro et nano-réalisations sont des copies de chefs-d’oeuvres du département des Antiquités orientales et des plans de sites archéologiques du Proche Orient.

Au mur, des cartes, des photographies au microscope des nano-objets et des images de l’étude scientifique du sceau-cylindre complètent le dispositif. Entre vision ad oculum et vision ad instrumentum, l’existence de ce musée de l’an 3000 repose en partie sur la croyance des visiteurs. Dans ses dimensions fictionnelle et fonctionnelle, l’installation conçue par l’artiste tente de scénographier l’imperceptible, l’invu et l’invisible.

L’exposition «OnLab» relie le travail des conservateurs du musée, des chercheurs et des laboratoires partenaires à celui d’un artiste contemporain qui aborde les pratiques collaboratives, l’archivage, la muséologie, le statut de l’oeuvre d’art et l’apport des nouvelles technologies dans l’art.

Vernissage
Mercredi 25 novembre 2009. A partir de 18h. En présence de Michel Paysant.

Informations pratiques
Horaires
Tous les jours de 9h à 18h, sauf le mardi.
Nocturnes, mercredi et vendredi jusqu’à 22h.