ART | SPECTACLE

On traversera le pont une fois rendus à la rivière

27 Avr - 13 Mai 2017

Le spectacle intitulé « On traversera le pont une fois rendus à la rivière » propose au CentQuatre-Paris une forme théâtrale inédite. Radiodiffusé, il associe les spectateurs et invite à explorer les différences de perspective, le réel et le fictif et les notions de communauté et de collaboration.

Le spectacle intitulé « On traversera le pont une fois rendus à la rivière » au CentQuatre-Paris a été imaginé par Antoine Defoort, Mathilde Maillard et Sébastien Vial accompagnés de Julien Fournet, dans le but d’offrir une nouvelle forme théâtrale qui associe les spectateurs et explore les notions de communauté et de collaboration.

« On traversera le pont une fois rendus à la rivière », un spectacle radiodiffusé

Le spectacle propose une forme inédite de représentation qui fait du théâtre un laboratoire dont le fonctionnement est entièrement redéfini. Pour ce faire, la première innovation réside dans le fait que le spectacle est radiodiffusé : il se joue donc simultanément sur scène et à la radio. D’emblée, cette forme permet la mise en place d’interactions inédites entre trois entités : ceux qui agissent sur scène, et ceux qui assistent au spectacle, scindés en deux groupes, ceux présents dans la salle qui le voient directement et ceux qui, à distance, en entendent une version purement audio.

La poésie et le jeu sont au centre du projet

Le spectacle repose sur quatre idées fortes, nourries par un principe de base qui veut que le projet se construit par lui-même la poésie, le jeu, l’ergonomie et la méthode. La poésie doit lui être centrale, de même que le jeu, les spectateurs étant invités à participer. L’ergonomie vise à réévaluer le rapport entre la scène et la salle par le biais d’un plateau nu, sans gradin, qui peut accueillir cent cinquante personnes avec lesquelles les acteurs peuvent interagir. Enfin, la méthode se veut expérimentale et dédiée à une fabrication collaborative.

Une forme théâtrale inédite et expérimentale

Avec le spectacle « On traversera le pont une fois rendus à la rivière » est créée une forme radicalement neuve de théâtre qui engage un questionnement sur les notions de commensalité, de collaboration et de communauté. Chaque groupe de spectateurs connaissant l’existence de l’autre et les deux groupes étant invités à prendre part à la représentation, l’expérience ouvre la possibilité de multiples relations entre les trois entités en présence, spectateurs, auditeurs et acteurs. Elle invite à reconsidérer les différences de perspective, la représentation collective, mais aussi le groupe et l’individu, le réel et le fictif…