Cette page a été un peu chahutées en passant de l’ancien au nouveau site, les corrections sont en cours.  
Non classé

Olivier Mosset

25 Mai - 03 Juil 2010
Vernissage le 25 Mai 2010

Témoin privilégié depuis les années soixante de l’évolution des problématiques artistiques contemporaines, Olivier Mosset se situe parallèlement dans la postérité de la peinture géométrique abstraite. L’attention qu’il porte aux limites de la peinture dans leurs relations de couleurs et de surfaces se double d’un dialogue avec l’histoire de l’art.

Communiqué de presse
Olivier Mosset
Olivier Mosset

S’il est connu du public pour avoir fait partie en 1967 de BMPT, ce mouvement initié par quatre artistes en révolte contre l’institution artistique (Buren, Mosset, Parmentier, Toroni), l’œuvre d’Olivier Mosset ne se résume pas aux fameux «cercles» de cette période. Elle déploie à travers l’abstraction géométrique et le monochrome, une méditation ininterrompue pendant quarante ans sur le devenir de la peinture aujourd’hui.

Olivier Mosset, n’a cessé, avec des moyens expressifs réduits au minimum, en évitant soigneusement tout affect, de questionner la peinture. Cela implique, pour mieux la cerner, que le changement d’angle d’attaque soit quasi permanent, la peinture se révélant dans la multiplicité de ses postures, sans cesse éprouvée par les limites même de sa validité.

Lorsqu’il déclare laconiquement: «ça fait quand même une peinture», il reconnaît la présence de son sujet bien au-delà de tous les critères greenbergiens.

Dans un travail cohérent autour des questions de signature et d’anonymat,  de neutralité et de  répétition s’inscrivant dans le contexte d’une analyse de la peinture, le parcours de l’artiste est ponctué à la fois d’appropriation et de collaboration, de va-et-vient, d’hommage et de clin d’œil.

Olivier Mosset puise l’essence de sa peinture dans sa déconstruction. «Pour moi la peinture est la mise en évidence de l’acte par lui-même».

Carrés bleu, vert ou rose, monochromes sous verre, jeu d’encadrement et de couleurs, platitude extrême, image de perfection, réalisme de l’œuvre vivant dans le regard du spectateur, pièce unique et élément d’une série, Olivier Mosset s’amuse des présupposés de la définition d’une œuvre d’art.

Personnage charismatique, Olivier Mosset a traversé et troublé aussi bien les minimalistes que les conceptuels par une recherche incessante sur la forme et le fond.

AUTRES EVENEMENTS Non classé