DESIGN | EXPO

Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur

28 Juin - 05 Nov 2017

Le Musée des arts décoratifs et du design de Bordeaux présente «Oh  couleurs ! Le design au prisme de la couleur», une exposition mise en scène par Pierre Charpin qui interroge cet élément essentiel mais insaisissable qu'est la couleur.

Scénographiée par Pierre Charpin, l’exposition «Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur» aborde un sujet généralement négligé des historiens du design, la couleur.

«Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur» : la couleur du lieu

Le lieu détermine le thème. Telle pourrait la formule à l’origine de l’exposition «Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur» puisque le Musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux se trouve dans le cadre coloré de l’hôtel de Lalande. Au-delà de ce fait, prétexte à digression amusée, les historiens du design ont significativement laissé de côté le rôle joué par la couleur dans notre environnement quotidien, s’attachant davantage aux formes, aux matériaux, aux procédés de fabrication ou, plus récemment, aux nouvelles technologies. Pourtant, il est un simple fait d’expérience que la couleur détermine notre rapport aux objets et définit périodes esthétiques et styles comme tels.

Verner Panton a pu déclarer : «La couleur existe-t-elle ? … Qu’est-ce que la couleur ? Les couleurs ne sont pas seulement présentes dans la lumière, ni seulement présentes dans la matière des objets éclairés, en fait, la couleur comme telle n’existe que s’il y a un spectateur pour en faire l’expérience.» Imperceptible, la couleur ne peut être saisie qu’en pleine lumière ou réfléchie par un support donné, et existe uniquement pour un spectateur.

«Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur»

«Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur» répond alors à une intention particulière : tenter de définir la couleur et ses usages en invitant divers spécialistes à faire part de leur expertise. Dans le domaine du design, le designer Masimo Caiazzo ; la graphiste hollandaise Irma Boom qui a crée pour l’exposition un papier peint inspiré des couleurs de la ville de Bordeaux ; Olivier Saillard, historien de la mode et directeur du Palais Galliera, Musée de la mode de la Ville de Paris ; l’historien spécialiste de la symbolique occidentale Michel Pastoureau ; l’architecte Arthur Rüegg, qui présente son propre travail de polychromie architecturale, et la linguiste et sémiologue Annie Mollard-Desfour qui fera part de son expertise sur le jaune méditerranéen et les rapports intimes entre couleur, lumière, climat, et géographie. Chaque invité tâchera donc de souligner l’ambivalence de la couleur, sa plasticité au regard des objets, de leur fabrication et de leur perception.

«Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur» propose ainsi au public de découvrir  des exemples significatifs de l’histoire des objets et du design tels les couleurs des boîtes alimentaires Tupperware, la place de la couleur dans l’oeuvre du designer Verner Panton, ou encore le rôle méconnu de la décoratrice Paule Marrot pour le constructeur automobile Renault. L’exposition donne également à voir les objets d’une histoire oubliée ou méconnue du public occidental, comme les boro japonais, vêtements populaires faits de morceaux de tissus assemblés et teints couleur indigo de façon artisanale.