PHOTO

Œuvres sur papier

Tous les artistes présentés dans l’exposition «Œuvres sur papier» sont des habitués de la galerie.
L’artiste américain Gavin Perry, qui s’inspire du «tuning», cette pratique subversive de la sous-culture américaine, propose deux œuvres abstraites «customisées» à l’aide de bandes d’aluminium et de peinture aérosol, empruntées à l’industrie automobile. Les œuvres se déclinent en orange et noir, l’une se rêvant le négatif de l’autre.
 
L’Australienne Sally Ross présente quatre portraits de femmes peints à l’aquarelle à partir de photographies des années 50. Les couleurs sont franches et tranchées. Sous des apparences un peu kistch, le propos féministe implique une réflexion sur la place de la femme dans la société.
   
Dans une recherche faussement ingénue à visée introspective, Christian Curiel nous fait dériver au fil de l’eau du fleuve Lethé,  vers l’enfance avec deux peintures de facture naïve et nimbées d’une atmosphère étrange.

Géral Panighi détourne l’imagerie populaire dans deux séries de «montages» graphiques. La première série est composée d’images colorées de bandes dessinées des années 60, qui acquièrent une nouvelle vie sur des papiers froissés, déchirés et auréolées d’huile de lin. Comme pour faire affleurer le processus de fabrication. La seconde série, réalisée lors d’une résidence en Chine, combine le dessin avec des aphorismes en guise de réflexion sur la propagande. Les dessins sont issus de romans-photos chinois à l’encre rouge ou bleue, apposés comme des visas de certification.

En prologue à sa prochaine exposition «My Night», François-Xavier Courrèges nous entraîne dans un rêve intimiste et délicat. On se laisse toucher par ses portraits sobres aux teintes douces et aux contours marqués. Une sensibilité à fleur de peau, celle de la toile-papier, et une poésie sensuelle émergent de ses dessins. Le trait est stylisé. Des stickers viennent ça et là perturber avec humour les propositions. Les œuvres sont légères et sentimentales.

Gavin Perry
Satellite, 2008. Feuilles d’aluminium sur papier. 101 x 73 cm
Asylum, 2008. Feuillles d’aluminum et aérosol sur papier. 101 x 73 cm

Sally Ross
Lady (Joan), 2008. Aquarelle sur papier. 42 x 29,7 cm
Lady (Kathleen), 2008. Aquarelle sur papier. 42 x 29,7 cm
Lady (Dann), 2008. Aquarelle sur papier. 42 x 29,7 cm
Lady, 2008. Aquarelle sur papier. 42 x 29,7 cm

Christian Curiel
The Apparition, 2006. Chaque, technique mixte sur velum. 90 x 60 cm
Portrait 1, 2006. Huile sur mylar. 50 x 36 cm
Portrait 2, 2006. Huile sur mylar. 50 x 36 cm

François-Xavier Courrèges

Eyes to eyes, 2006. Aquarelle et sticker sur papier. 65 x 50 cm chaque
The Future’s rapture IV, 2007. Aquarelle sur papier (diptyque noir). 65 x 50 cm chaque
The Future’s Rapture III, 2007. Aquarelle sur papier (diptyque vert). 65 x 50 cm chaque
Dust in u, 2006. Aquarelle sur papier. 65 x 50 cm chaque
Love me, 2008. Crayon, aquarelle et sticker sur papier. 65 x 50 cm chaque
Have an intense life, 2008. Stylo fluo et sticker sur papier. 65 x 50 cm chaque

Gérald Panighi
Petits formats rouge ou bleu avec texte
Sans Titre, 2007. Encre sur papier. 21 x 20 cm :
c’est une mort plus sereine
– ils ont tous été réincarnés
– ils sortent juste pour acheter…
– il avait peur de mourir comme tout le monde
– quand je ne donne rien a un mendiant
– trente secondes
– trop tard


Grands formats

Sans Titre, 2008. Encre et huile de lin sur papier. 49 x 64 cm