ART | EXPO

Oeuvres récentes

31 Mai - 26 Juil 2008
Vernissage le 31 Mai 2008

L’exposition met en scène les célèbres cubes de verre colorés ainsi qu’une installation architecturale et un ensemble d’œuvres sur papier. Réalisés selon la même technique de sublimation du métal, les parois de verre, les feuilles de papier et autres cubes, se couvrent d’une matière moirée, plus ou moins épaisse, qui décompose la lumière et crée d’étonnants effets de miroir.

Larry Bell
Œuvres récentes

Pour sa seconde exposition à la Galerie Daniel Templon, le pionnier du minimalisme californien, Larry Bell, revient avec une installation de cubes et de « dessins à la vapeur » dans le nouvel espace, Impasse Beaubourg.

L’exposition met en scène ses célèbres cubes de verre colorés, une installation architecturale et un ensemble d’œuvres sur papier. Tous sont réalisés selon la  même technique de sublimation de métal. L’iconel, un métal rare, est porté à très forte température. Une fois devenu vapeur, il se dépose en couches infinitésimales sur les surfaces.

Parois de verre, feuilles de papier, cubes, tous se couvrent d’une matière moirée, plus ou moins épaisse, qui décompose la lumière et crée d’étonnants effets de miroir. Le travail de Larry Bell explore les notions de perception et les « rapports secrets » entre les  notions mathématiques d’angles, de plan, et d’infini. Le spectateur est confronté à des volumes variables, ambigus où seule la lumière révèle la couleur de l’objet.

Né en 1939, Larry Bell devient dès la fin des années 60 une des figures de proue de la scène minimale de Los Angeles. A la manière de ses contemporains, Donald Judd ou Sol Le Witt, il développe dès lors un travail autour du cube, forme géométrique élémentaire dont il explore les multiples possibilités.

Au milieu des années 80, il abandonne cette recherche pour la peinture et la sculpture figuratives. C’est seulement il y a quelques années que, réinstallé à Los Angeles, il renoue avec son langage de prédilection.

Les œuvres de Larry Bell sont présentes dans de nombreuses collections internationales dont celles du Museum Of Modern Art, New York ; Solomon R. Guggenheim, New York ; Los Angeles County Museum  of art, Californie ; Centre Georges Pompidou, Paris ; Tate Modern, Londres ; Whitney Museum of  American Art, New York. Une grande rétrospective lui a été consacrée en 2005 à la Pace Wildenstein Gallery de New York. Ses pièces sont souvent incluses dans de grandes expositions collectives sur le  minimalisme, comme au Las Vegas Museum (California Minimalism, 2006), au Musée d’art de Saint-Louis (Minimal Art, 2006) et au Los Angeles County Museum of Art (2006).