PHOTO

Œuvres 1963 – 2003

PMaxence Alcalde
@12 Jan 2008

Entre expérimentation graphique — parfois proche de l’art cinétique —, et agression visuelle les peintures de Rémy Zaugg sont faites de mots, non pas pour afficher des slogans dénonciateurs comme Barbara Kruger ou Jenny Holzer, mais pour créer un dialogue entre les mots, leur(s) sens et leur forme graphique.

Et s’il y avait une autre vérité cachée derrière les mots ? Cette idée n’est certes pas très originale, au moins après plus d’un siècle de linguistique. Mais si la manière dont les messages sont typographiés déterminait notre regard sur les choses ? Ou encore, si ces textes parlaient entre eux en ignorant ce « partenaire bizarre » qu’est le spectateur ?

Rémy Zaugg se contente de peindre des mots, non pas pour afficher des slogans dénonciateurs comme Barbara Kruger ou Jenny Holzer, mais pour créer un dialogue entre les mots, leur(s) sens et leur forme graphique.

Le principe paraît simple : imprimer un ensemble de mots sur une plaque d’aluminium et jouer sur les rapports texte-fond avec des couleurs quasi similaires (blanc sur gris clair), ou qui entrent en conflit entre elles (bleu sur rouge par exemple). L’artiste fait surgir une œuvre entre présence et absence offrant une dialectique non lisible entre extérieur et intérieur. Il donne pleinement à son geste une dimension industrielle par l’utilisation de couleurs standardisées dont il livre les références.

Les œuvres de Rémy Zaugg oscillent entre expérimentation graphique — parfois proche de l’art cinétique —, et agression visuelle. Fixer pendant plusieurs secondes About Blindness reste une expérience qui produit un trouble visuel proche de l’astigmatisme. L’écriture bleue (BUT I/I SEE) à la fois chevauche puis se mêle au fond rouge.
L’ébranlement de nos certitudes survient davantage avec le diptyque Look. Les deux tableaux paraissent identiques (texte bleu sur fond rouge, même format, même texte) tout en laissant un doute s’emparer de nous. En fait, les deux fonds ne sont pas exactement de la même teinte… S’ajoute évidemment à cette confusion irisée le rôle des mots inscrits sur les panneaux métalliques qui nous invitent à regarder (I SEE), tout en nous en empêchant par leur présence même.

D’autres œuvres sur papier (Esquisses perceptives. Tableaux) mettent en abîme la description picturale. Pas de croquis, l’artiste procède à une description verbale des éléments du tableau qu’il examine. Chaque indication de couleur est agencée en fonction de sa place exacte dans l’œuvre originale. Rémy Zaugg reprend à son compte l’exercice traditionnel du peintre copiant les Maîtres tout en refusant l’usage classique d’un calque-copie. Il dirige notre appréciation de l’œuvre vers une objectivisation verbale de ce qui est peint, et donc de ce qui est vu.

Impossibilité de voir ce qui est montré, de dialoguer avec une œuvre et même de la (re)présenter, sont autant de préoccupations qui parcourent l’œuvre de Rémy Zaugg. Et si l’art n’était qu’un problème de croyance auquel aussi bien les artistes que les critiques répondaient comme l’agent Mulder de la série X-Files : « I want to believe » ?

Rémy Zaugg
Entrée
Moi / Pas / Moi, 1999-2002. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent. 60,10 x 46,90 x 2,70 cm.
Réflexions sur et d’une feuille de papier, 1976-1987. Sérigraphie. 128 x 103 cm.
Et plus / Je pense / Et plus / Je rêve, 2001-2002. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent. 109,60 x 97,90 x 3 cm.
Moi / Ceci / Je, 1990-1996. Bois, toile, couleur acrylique. 59,60 x 46,80 x 2,20 cm.
Ici / Non, 1990-1996. Bois, toile, couleur acrylique. 38,20 x 34,30 x 2 cm.

Salle 1
Constitution d’un tableau / 27 esquisses perceptives / Gravures, 1963/68—1990. 48 papiers numérotés, gravures sur Arches 300g. 43 x 36 cm, 60 x 50 cm, 50 x 50 cm et 71 x 92 cm; dans un portfolio, 97 x 75,5 x 9 cm.
Moi / Vois / Toi / Mais / Toi / Vois / Pas / Moi, 2002. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent. 154,40 x 58,60 x 3,30 cm.
Ein Blatt Papier (sop. 139), 1973-1985. Papier tendu sur châssis, crayon, sérigraphie, huile, vernis. 200 x 175 cm.
Moi, 2001. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent. 54 x 44,80 x 2,70 cm.
Voir / Mort, 1989-2001. Toile tendue sur châssis, couleur acrylique. 49 x 43,30 x 2,20 cm.
Tableau / Aveugle / Voir (III.57), 1986-1991. Toile tendue sur châssis, couleur acrylique. 65 x 52,50 cm.
— Série About Blindness, 1990-1999/2001 : But i / I see. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent. 33,70 x 52,70 x 2,70 cm.
— SérieDe la cécité, 1994-1999/2001. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent : Mais moi / Le tableau / Je te vois, 52,80 x 113 x 2,70 cm; Moi / Je te / Vois, 48,40 x 53,10 x 2,70 cm; Regarde / À présent / Je suis / Aveugle, / Regarde, 1998, 85 x 106 x 2,70 cm.

Salle 2
Esquisses perceptives – tableaux, 2002-2003. Toile tendue sur châssis, mine de plomb, couleur acrylique. 200 x 175 x 2,20 cm.
Imagine-toi, / Nous les mots / Nous fermons / Les yeux / Et toi homme / Tu ne peux / Plus rien / T’imaginer, 1999-2001. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent.179,50 x 160,30 x 3,50 cm.
Look, 1994-2001. Dyptique : aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent. 63 x 110 x 2 cm. 1er élément : 63 x 55 x 2 cm, 2ème élément : 63 x 55 x 2 cm.

Salle 3
De la Mort I, 1998 – 2003. Ensemble de 18 tableaux.
— 17 tableaux, 1999/2000. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent. 108 x 95,40 x 3 cm.
Mais moi, / L’image / J’écoute / L’odeur / De la / Violette,1998-2000. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent. 123 x 109,80 x 3,30 cm.

Bureau
Voir / Moi, 2001. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent. 61,10 x 52,40 x 2,70 cm.
Voir, 2001. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent. 61,10 x 52,40 x 2,70 cm.
Regarde, 1998-2000. 3ème étude. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent. 6,10 x 27,40 x 1,60 cm.
Ich/ Das Bild/ Ich/ Fühle, 1999-2002. Aluminium, peinture au pistolet sérigraphies, vernis transparent. 109,30 x 97,60 x 3 cm.
Regarde / Tu n’es / Peut-etre / Pas ici, 1988-1991.Toile tendue sur châssis, couleur acrylique. 125 x 111 cm.
Regarde, 1998-2000. 3ème étude. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent. 11,70 x 58,40 x 2 cm.
Look, 1998-2000. 5ème étude. Aluminium, peinture au pistolet, sérigraphie, vernis transparent. 11,70 x 36,30 x 2 cm.