DESIGN | OBJET

Numéro111 dessine la table Clyde pour Ligne Roset

11 Fév - 30 Juin 2016
Vernissage le 11 Fév 2016

Parmi les nouveautés 2016 de la marque Ligne Roset se trouve la table basse Clyde, réalisée par Numéro 111 en acier, verre et grès cérame. Jeune agence constituée de deux designers et d’un architecte, Numéro 111 s’illustre dans des projets variés, allant du design d’objets à l’architecture, en passant par la scénographie.

Réalisée par l’agence Numéro 111 pour la marque Ligne Roset, la table basse à double plateau Clyde associe trois matériaux, tous dans l’air du temps: l’acier, le grès et le verre. Sa structure est en acier laitonné dont la finition vernie mat tranche avec la brillance des deux plateaux. Le plateau supérieur en verre fumé gris surplombe de sa transparence le plateau du dessous, opaque, réalisé en grès cérame aspect marbre blanc ou encore aspect marbre noir brillant. La finesse de la structure de la table Clyde, la transparence de son plateau supérieur et les coins arrondis de ses deux plateaux, confèrent à l’objet une apparente légèreté.

La table basse Clyde est la première création pour Ligne Roset du jeune bureau de design Numéro 111, basé à Saint-Étienne. Composé des deux designers Sophie Françon et Jennifer Julien, et de l’architecte Grégory Peyrache, Numéro 111 (une + une + un) se réunit autour de projets touchant tant à la création d’objets et de mobilier qu’à l’architecture, l’aménagement d’espace ou la scénographie.

Si les trois personnalités sont différentes, Numéro 111 est avant tout un observateur du quotidien qui interroge notre cadre de vie et propose une création à plusieurs, établie sur une réflexion et une écriture commune. Sensibles aux formes et aux matières ainsi qu’à l’esthétique des années 1950, les designers de Numéro 111 apprécient les formes courbes et les pans coupés. Ils fondent souvent leurs créations sur la confrontation entre différents matériaux et l’opposition entre le plein et le vide.