ART | EVENEMENT

Nuit ouf

14 Jan - 14 Jan 2011
Vernissage le 14 Jan 2011

Les Nuits ouf sont des soirées thématiques trimestrielles «d’art total», elles investissent la plupart des espaces du 104 et revisiteront l’actualité à partir des mouvements musicaux fondateurs des dernières décennies.

Kiki Picasso, Anne Flore Cabanis, Loulou Picasso, Placid, Muzo, Olivia Clavel, Oof Cinemix, James Chance & Les Contorsions, Lydia Lunch & Big Sexy Noise, Paris suit yourself, Musique post-bourgeoise, Hyphen Hyphen, Sal P, Liquid Liquid DJ set, Joakim, Patrick Vidal, Stéphane Margolis, Bodypainting
Nuit ouf

Vendredi 14 janvier 2011. 21h / 15€

Les Nuits Ouf sont des soirées thématiques trimestrielles «d’art total», elles investissent la plupart des espaces du 104 et revisiteront l’actualité à partir des mouvements musicaux fondateurs des dernières décennies en donnant une expérience inoubliable à la manière du «14 hour technicolour dream» donné à Londres le 29 avril 1967.

Cette nuit nous replonge dans l’effervescence de la fin des années 70 où le rock teinté de punk se mélangeait alors sans crainte au disco, dub, free-jazz et hip hop émergent pour créer des architectures sonores inédites et fabuleusement riches. Le disco punk est un style musical qui regroupe les mouvements No-Wave de New York, le post-punk anglais et leurs versions actuelles… Un son en avance sur son temps de trente ans, qui préfigurera la new-wave et le dance-rock moderne de LCD Soundsystem aux Klaxons. L’iconographie de cette époque se réapproprie l’art déco et envahit la rue avec les débuts du graffiti.

> Exposition-Déco, Kiki Picasso (Bazooka) & friends

Kiki Picasso et le collectif Bazooka participent à la création de l’esthétique punk en poussant à l’extrême le principe de subversion par le dessin au milieu des années 1970, notamment à travers leurs fanzines et collaborations avec Libération, L’Echo des savanes, Actuel et Hara-Kiri. Si la Villa Médicis rend actuellement hommage au travail de Kiki Picasso, le 104 présente une expo-déco de ses grands formats et ceux de ses amis Loulou Picasso, Placid, Muzo, Olivia Clavel…Kiki a réalisé le visuel de la Nuit Ouf.

> Installations d’artiste plasticien
Anne Flore Cabanis joue avec l’architecture des lieux, cherche à en rompre le silence visuel en réalisant deux installations («Au-delà» ) sur le thème de l’élévation. L’une réunit des élastiques en deux spirales hypnotiques, tandis que sur la rampe des bandes de ruban adhésif grimpent, comme jetées d’un jeu de Mikado.

> Concerts

— Oof Cinemix (Live audiovisuel)
DJ-réalisateur de cinéclips, maître de cérémonie et co-instigateur de cette nuit, Oof nous replongera dans l’esthétique de cette époque et présentera une version post-punk et disco circa 1978 de son Cinemix show, joué plus de 400 fois depuis 2003.

— James Chance & Les Contorsions (ex-James White/USA)
Remarqué à ses débuts en 1976 par Brian Eno, James Chance est le saxophoniste culte du mouvement no wave. Entre free jazz, punk et funk, sa venue exclusive pour la Nuit ouf va faire remuer les derrières les plus récalcitrants, écoutez juste Contort yourself pour vous en rendre compte.

— Lydia Lunch & Big Sexy Noise (Son du Maquis/USA)
Egérie de Sonic youth, Allan Vega, Nick Cave et Richard Kern, performeuse redoutable, obscure et provocatrice, Lydia Lunch a eu un parcours chaotique à l’image du New York de ces années-là. Elle profite de la ressortie de son album post-punk mythique de 1982 1313 pour se produire sur la scène du 104. Son dernier roman Déséquilibre synthétique traduit par Virginie Despentes a eu un gros succès critique (2010/Gallimard).

— Paris suit yourself (Big Dada/UK)
Ce groupe signé sur le label hip-hop de Ninja Tune produit cependant une musique où se mélangent punk-rock et soul expérimentale. Un univers déjanté présenté sur leur nouvel album (sortie le 14 fév), qui se transforme en véritable Ovni lors de leurs concerts aux improvisations réussies, véritable révélation aux Transmusicales de Rennes 2010.

— Musique post-bourgeoise
Ce super-groupe est la réunion de Urman artiste plasticien contemporain aux programmations électro et au mégaphone (textes cyniques et drôles) et Dr Kong connu pour ses performances délurées de mise en mouvements avec Cyril Atef le batteur de M. au sein de Congopunk.

— Hyphen Hyphen
Puisant dans des influences aussi variées que Talking Heads, Phoenix ou Late of The Pier, ce quatuor niçois aux 19 ans de moyenne d’âge distille un électro-rock-disco-punk mûr et surpuissant aux refrains imparables disponibles sur leur nouvel EP.

> DJ’s


— Sal P, Liquid Liquid DJ set (NY)
Le groupe new-yorkais de No-Wave Liquid Liquid a eu une carrière fulgurante qui a marqué à jamais l’histoire de la musique et influencé des milliers de groupes. Grandmaster Flash et Melle Mel ont samplé le célèbre titre Cavern dans White lines. Sal Principato, chanteur du groupe et excellent DJ vient de NY exclusivement pour cette nuit!

— Joakim (Tigersushi)
DJ et remixeur, ce musicien parisien auteur de trois albums impéccables est aussi le boss du distingué label Tigersushi qui réussit toujours les mélanges de styles improbables, de la pop au krautrock.

— Patrick Vidal (Marie et les garçons)
Membre du groupe culte Marie et les Garçons, repérés en 1977 par Ze records (le label phare de la no-wave), DJ star dans les années 80, il a collaboré avec les plus grands comme John Cale ou Mirwais et tourné avec David Bowie, The Talkingheads et Patti Smith.

— Stéphane Margoli (Yes future)
Un des plus grands mélomanes français de post-punk nous distillera les secrets de sa collection.

— Bodypainting: Rainbow Paco & friends
Retransmission live de l’événement par La Chambre à Air, le show post-crash sur chambres à air de tracteurs qui va faire se rencontrer public, artistes, festivaleurs et performeurs. Live on lachambreaair.fr



Dress code: 1976! Punk et/ou disco