ART | EXPO

Nuit d’un jour

26 Sep - 18 Déc 2009
Vernissage le 26 Sep 2009

Véronique Boudier maintient le cap d’une œuvre toujours surprenante dans l’économie de ses moyens et d’une portée poétique et existentielle unique. L’artiste réalise avec son film Nuit d’un jour un suspens d’émotion qui renvoie chaque spectateur à sa présence réceptrice.

Communiqué de presse
Véronique Boudier
Nuit d’un jour

Véronique Boudier propose deux vidéos jouant de l’attente qui préexiste dans la relation entre le spectateur, l’artiste et le réel.

Dans la première vidéo Deu vie, l’artiste engage une réflexion abstraite de l’usage de la réalisation cinématographique, sorte de parcours dans lequel les idées prennent le pas sur l’image qui se présente. Elle vient mêler le souvenir à sa répétition, et par là même vient en révéler son échec. Au hasard des circonstances, une prise de note hésitante vient dévoiler l’instant qui aurait pu exister.

Pour Nuit d’un jour film à suspens, le spectateur se trouve confronté à un plan-séquence fixe d’une heure dans lequel s’opère une métamorphose, une mobilité toujours recommencée.

Empruntant la rigueur du cinéma straubien, l’artiste laisse surgir une intensité qui ne tient plus compte du premier geste pour se produire. Le corps de l’artiste est abandonné au processus qu’elle installe.

L’expérience qui en découle laisse une impression d’absence mêlée de secret, comme l’odeur éveille dans le ventre le plaisir du repas qui vient.

Par cette installation, Véronique Boudier nous fait la démonstration d’une méditation philosophique perceptive dans laquelle chacun des attributs serait livré.

Elle nous fait faire le tour d’une démarche liée au temps et à ses surimpressions de couches infimes formant le nouage d’un art indistinct des présupposés de l’existence.