ART | EXPO

Nouvelle génération

17 Mai - 31 Déc 2014
Vernissage le 17 Mai 2014

Construction, dissolution, désarticulation et réarticulation des identités, émancipation, indépendance; autant de postulats de l’adolescence que les artistes présentés ici tentent de retransmettre dans leurs œuvres. Composée de quatre volets, l’exposition met en évidence les différents rituels, rôles et chemins de vie constituant cette «nouvelle génération».

Adel Abdessemed, Boris Achour, Emmanuelle Antille, Nina Beier, Bless, Victor Boullet, Elina Brotherus, Angela Bulloch, Tom Burr, Anne Collier, Matali Crasset, Robert Doisneau, David Douard, Ruth Ewan, Jenny Gage, Ryan Gander, Georg Gatsas, Daiga Grantina, Ali Hanoon, Annika Von Hausswolff, Sarah Jones, Richard Kalvzar, Anna Klamroth, Klara Liden, Ken Lum, Helen Marten, Liza May Post, Ciprian Muresan, Arno Nollen, Nomeda & Gediminas Urbonas, David Noonan, Elodie Pong, L.A.Raeven, Torbjørn Rødland, Collier Schorr, Hedi Slimane, Meredyth Sparks, Martine Stig, Mika Tajima, Gerald Van Der Kaap, Daan Van Golden, Erik Van Lieshout, Frederik Van Simaey, Mark Wallinger, Gillian Wearing, Stephen Willats, Margot Zanni
Nouvelle génération

Seconde exposition du Frac Nord-Pas-de-Calais depuis son ouverture, «Nouvelle génération» occupe l’espace du Forum. Construction, dissolution, désarticulation et réarticulation des identités, émancipation, indépendance; les postulats implicites de l’adolescence s’ébranlent. Ne pouvant mettre au pluriel un cas singulier, une typologie ne pourrait exister si une vision d’êtres dissemblables n’était fournie. Les artistes présentés s’emploient à en rendre compte. Leurs œuvres mettent en évidence les rituels, les rôles, les chemins de vie des constituants de cette génération. Ces recensements du réel proposent en outre des perceptions spécifiques et subjectives d’une partie de la société, la Nouvelle Génération.

L’exposition se compose de quatre volets: musique, révolte, mode et passions. Le premier, dédié à l’influence de la musique, entend l’affichage des goûts musicaux de l’adolescent comme vecteur d’identité. Le suivant, souligne l’adolescence comme une période associée aux concepts de violence et de révolution (sexuelle, idéologique, politique, etc.). La volonté de définir certaines positions et de les défendre, des oppressions qui favorisent la révolte sont autant de sources de tensions qui agitent. Le fait de s’ouvrir également sur la mode n’est pas innocent. L’adolescent préfère revêtir les attributs qui composent une parure opérant comme un signe de reconnaissance.
Enfin, le dernier volet permet de se pencher sur sa conception particulière du monde, les relations qu’il constitue entre macrocosme et microcosme humain. Le rapport au corps et à l’esprit de l’adolescent adopte de multiples visages: autodestruction, exclusion, stigmatisation, refoulement émotionnel, renaissance et libération de soi.

Cette exposition consiste en une sélection d’œuvres de la collection du Frac. Tout en apportant un ancrage historique, elle permet d’inventer une nouvelle approche du sujet, preuve que le Frac Nord-Pas-de-Calais se montre attentif aux questions sociales, politiques, esthétiques et éthiques.

Commissariat
Hilde Teerlinck