ART | EXPO

Notes, tones, stone

08 Fév - 04 Mai 2014
Vernissage le 07 Fév 2014

Inspiré par la chronophotographie et les courbes issues de l’observation des phénomènes respiratoires, Philippe Decrauzat génère des toiles aux trames simples, rythmées par une succession de lignes parallèles. A ce travail, vient s’ajouter des volumes aux dimensions imposantes qui perturbent physiquement et visuellement l’espace d’exposition.

Philippe Decrauzat

Notes, tones, stone

L’artiste suisse Philippe Decrauzat est avant tout connu pour ses peintures géométriques et ses films en format 16 mm inspirés de l’histoire du cinéma expérimental. Pour son exposition intitulée «Notes, tones, stone», il investit la Rue du Magasin et y présente des œuvres spécialement conçues pour cet espace. Parmi elles, une série de huit grandes toiles occuperont les cimaises blanches de la Rue, auxquelles répondront des volumes, également blancs, émergeant du sol.

Dans ses toiles, Philippe Decrauzat s’inspire principalement des dessins d’Etienne-Jules Marey, père de la chronophotographie, et plus particulièrement des courbes issues de l’observation des phénomènes respiratoires, qu’il retravaille ensuite pour générer des trames simples. Le rythme de la succession de diagonales parallèles sur ses toiles produit des effets ondulatoires. Les volumes, quant à eux, par leurs dimensions imposantes, perturbent l’espace d’exposition à la fois visuellement et physiquement.

Ces éléments architectoniques, à la fois écran et socle, génèrent ainsi des zones d’ombre propices à la projection de trois films en format 16 mm. Les volumes interfèrent dans la relation entre le visiteur et les tableaux en les recadrant et les fragmentant. Dans cet environnement, les jeux de lumières et de volumes suggèrent le mouvement et sollicitent activement la perception du visiteur.