PHOTO

Not About Everything

Communiqué de presse
Daniel Linehan
Not About Everything

Horaires : samedi à 16h30, dimanche à 15h30
Durée : 35 min
Lieu : salle de répétition

— Chorégraphie et interprétation : Daniel Linehan
— Création lumières : Joe Levasseur
— Création son : Daniel Linehan
— Dramaturgie : Juliette Mapp

Au centre de l’espace, à la croisée des regards, une étrange toile est tissée : quelques bandes blanches, retenues au sol par des piles de livres et de magazines vont se perdre dans les hauteurs de la salle. La scène donne l’impression d’être le point convergent d’un ensemble de relations plus vaste, dont nous ne pouvons apercevoir toutes les ramifications. L’une de ces bandes, coupée, repose au sol — ouverture qui empêche la clôture du système, et par où peut s’engouffrer un événement. Cet événement, c’est un corps qui entre au cœur de la spirale, comme s’il se plaçait au centre du monde. Ce corps commence à tourner, et le moteur de la pièce se met doucement en route — se transformant progressivement en mouvement giratoire fou qui emporte avec lui la parole : « This is not about everything, This is not about everything… »

Ce qu’on est en train de voir ne parle pas de tout, nous dit Daniel Linehan : ça ne parle pas de désespoir, d’endurance, ou de politique, ça ne parle pas de personnages célèbres, de virtuosité, ni de problèmes métaphysiques. Pourtant, tel un accélérateur de particules entraînant les pensées, les mots, le corps, la pièce fait entrer tous ces sujets dans la spirale. Noyau d’énergie au centre du réseau, Daniel Linehan crée un trou noir, un espace de réflexion où tous ces matériaux affluent et résonnent. A l’intérieur de ce mouvement circulaire unique et obsédant, il introduit une série de variations, d’accélérations, de subtils décalages — une danse drôle et complexe. Cherchant à atteindre un idéal impossible de perfection, il se soumet lui-même à un processus physique et mental multiple : parler, penser, réagir, s’adresser, écrire en direct — sans cesser de tourner. A partir d’éléments simples, qui constituent aussi bien les œuvres d’art que nos expériences quotidiennes — rythme, changement, langage et signification — il nous convie à une performance qui donne le tournis.

Liens

www.rencontreschoregraphiques.com
www.mc93.com