PHOTO | EXPO

Nocturnes

06 Juil - 30 Juil 2011
Vernissage le 06 Juil 2011

Fort des travaux des grands photographes du XIXe siècle tels Henri le Secq ou Gustave le Gray, connus pour leurs paysages réalistes, Elger Esser se passionne pour les descriptions de la nature qu’échangent Flaubert et Maupassant. Ces influences l’amènent à capturer des paysages souvent dépouillés, vidés de toute présence humaine.

Elger Esser
Nocturnes

Cette série de photographies et d’héliogravures de Elger Esser intitulée «Nocturnes», a été réalisée en 2010 dans la commune normande éponyme qui inspira Claude Monet pour ses «Nymphéas».

Elger Esser étudie depuis sa formation le paysage en photographie. Fort des travaux des grands photographes du XIXe siècle tels Henri le Secq ou Gustave le Gray, connus pour leurs paysages réalistes, il se passionne pour les descriptions de la nature qu’échangent Flaubert et Maupassant. Ces influences l’amènent à capturer des paysages souvent dépouillés, vidés de toute présence humaine.

À Giverny, Elger Esser a travaillé de nuit en couleur mais aussi en nuances de gris. Il montre une nature touffue et silencieuse, un peu brouillonne, comme abandonnée. En noir et blanc, les longues expositions apportent une lumière puissante et blanche qui inonde les formes jusqu’à les faire disparaître. Les contrastes se créent dans les paysages crépusculaires en couleur, ils ouvrent à un imaginaire fantastique.

Né en 1967, Elger Esser passe son enfance à Rome. Entré à la Kunstakademie de Düsseldorf, il rejoint la classe des Becher, fondateurs de l’école de Düsseldorf, où il acquiert une solide maîtrise de tous les procédés photographiques. Il expose jusqu’en octobre 2011 ses héliogravures à Bâle au Kunstforum Baloise. En 2010, une grande rétrospective intitulée «Eigenzeit» lui a été consacrée au Kunstmuseum de Stuttgart puis au Museum voor Moderne Kunst à Arnhem au Pays-Bas. Elger Esser participe à de nombreuses biennales photographiques et expositions collectives, notamment en 2011 au Guggenheim à Venise.