ART | EXPO

Nocturne

10 Jan - 14 Fév 2015
Vernissage le 10 Jan 2015

Le peintre hollandais Robert Zandvliet élabore une œuvre originale où les images se situent à mi-chemin entre abstraction et figuration. Peints avec de larges brosses industrielles, ses tableaux résultent d'un long processus de réflexion et d'analyse. L'artiste est à la recherche de ce moment fragile ou le motif s'altère sous un regard trop persistant.

Robert Zandvliet
Nocturne

Encore méconnu en France malgré une présentation en 2002 au Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, Robert Zandvliet est sans doute l’un des peintres les plus marquants de sa génération aux Pays-Bas.

Dans sa manière de faire et de penser, Robert Zandvliet puise ses références artistiques dans la tradition hollandaise. Il s’inspire d’œuvres du passé (paysages), des maîtres modernes classiques ou encore de scènes de notre quotidien (écran de cinéma, autoroutes, rétroviseur, hublot), il élabore une œuvre originale où les images se situent toujours à mi-chemin entre abstraction et figuration. Peints avec de larges brosses industrielles, chacun de ces tableaux résulte d’un long processus de réflexion et d’analyse.

L’œuvre maîtresse qui donne le titre à cette exposition s’intitule Nocturne. Ce triptyque (231 x 560 cm) associe trois sujets différents mais récurrents dans l’œuvre de l’artiste depuis une vingtaine d’années: une fenêtre au centre sépare un paysage d’un bloc de pierre. Cette idée de combiner trois sujets lui est venue alors qu’il feuilletait ses nombreux carnets de croquis. Alors qu’il réfutait jusqu’à présent tout processus narratif dans ses peintures, il reconnaît à présent l’existence d’un lien entre ces images disparates.

Cette position nouvelle montre bien que Robert Zandvliet poursuit une recherche où la description du sujet et son impression sur la toile n’est qu’un prétexte. Tout en soulevant des questions sur la représentation, l’histoire, la réalité, sans oublier le pouvoir de séduction des compositions, du traitement de la couleur et de la touche, le postulat de sa méthode de travail reste le «Comment peindre?».

L’artiste est à la recherche de ce moment fragile ou le motif s’altère sous un regard trop persistant. La précision du geste, le contrôle extrême de la brosse, visent à l’essentiel et procurent une impression de mouvement qui n’est pas sans nous rappeler la liberté du geste issue de l’expressionisme abstrait.

C’est par ce double jeu d’apparition/dissolution que Robert Zandvliet parvient à troubler notre regard — perturbé par ce qui peut être perçu comme un inachèvement mais qui offre une place libre à l’imaginaire.

Robert Zandvliet est né en 1970 à Terband (Pays-Bas). Il vit et travaille à Rotterdam.

Vernissage
Samedi 10 janvier 2015