ART | EXPO

Crash Test

06 Sep - 22 Sep 2019
Vernissage le 05 Sep 2019

L’exposition « Crash Test » à la galerie parisienne Mansart présente des œuvres de Nikita Kravtsov et Camille Sagnes Kravtsova qui exploitent l’ambiguïté de notre rapport aux événements tragiques tels que les accidents de voiture. La série de collages sur toiles du duo transforme les visions morbides en un univers kitsch et coloré qui place le spectateur dans une position dérangeante.

L’exposition « Crash Test » à la galerie Mansart, à Paris, dévoile une série de collages sur toiles de Nikita Kravtsov et Camille Sagnes Kravtsova, membres du collectif ThetOOth&therOOt, qui désamorce les visions angoissantes d’accidents de voiture en les transformant en des images kitsch et légères. Ces réalisations, deuxième projet abouti du collectif, s’inscrivent dans la continuité de séries toujours habitées par l’ambivalence et la possibilité d’une lecture à double sens.

« Crash Test » : collages sur toiles de Nikita Kravtsov et Camille Sagnes Kravtsova

Inspirée par leur séjour à New York pour une résidence à la Flux Factory au cours de l’été 2016, et de l’observation de taxis accidentés dans les nombreux garages automobiles du quartier, la série Crash Test pousse à son paroxysme la tendance commune à évacuer tout ce qui a trait à la mort. Les accidents de voiture sont en effet à la fois des objets de fascination et des réalités que l’on tente d’ignorer.

Nikita Kravtsov et Camille Sagnes Kravtsova exploitent ce rejet de la morbidité du réel à travers des images d’accident à la tonalité joyeuse, ludique et acidulée. L’accident mortel se transforme en une vision pop art, un univers naïf et coloré qui nous éloigne de ce qui dérange, nous permet de demeurer dans une naïve et confortable illusion et dont nous nous accommodons donc volontiers.

La série Crash Test désamorce la morbidité par le kitsch

La série met également en lumière la beauté qui résulte de la destruction : comme le souligne Nikita Kravtsov, « une voiture après un accident devient un très bel objet, car c’est une création purement hasardeuse ». Ainsi, le duo d’artistes place-t-il le spectateur dans une position dérangeante et ambigüe, face à des objets beaux et amusants qui représentent aussi un événement tragique.

La série Crash Test repose sur différents médiums et matériaux : œuvres entièrement textile résultant d’un travail de couture ou encore toiles peintes à la peinture acrylique sur lesquelles sont appliqués, collés ou cousus des motifs découpés dans de vieux torchons de cuisine. Elle poursuit la démarche du duo qui dans chaque pays qu’il traverse, collecte des torchons traditionnels. Ici, la découverte d’un torchon orné d’un motif de train marqua le début de la série.