PHOTO | EXPO

New Colorstudies, 1976-2012

02 Fév - 29 Mar 2013
Vernissage le 02 Fév 2013

Le travail de Jan Dibbets porte sur les questions liées à la structure de la photographie, aux mécanismes de la perception (ce que nous voyons par opposition à ce que nous savons), et à la notion de point de vue. L’artiste présente ici une série de photos qui parfait une fois encore ses recherches chromatiques.

Jan Dibbets
New Colorstudies, 1976-2012

Jan Dibbets est une figure majeure de l’art néerlandais depuis quarante ans. Formé initialement à la peinture à l’académie des Beaux-Arts de Tilburg, Jan Dibbets se tourne à partir de la fin des années 1960 vers la photographie avec notamment la série fondatrice Corrections de perspectives, œuvre conceptuelle où il s’agissait de métamorphoser par la prise de vue, une forme trapézoïdale en carré. Son travail porte plus généralement sur les questions liées à la structure de la photographie, aux mécanismes de la perception (ce que nous voyons par opposition à ce que nous savons), et à la notion de point de vue.

Pour cette exposition, Jan Dibbets présente une série inédite de photographies, les New Colorstudies, 1976-2012. Plus spectaculaire que la série précédente des années 1970 dont elle s’inspire, elle parfait une fois encore les recherches chromatiques de l’artiste initiées alors par l’abandon de toute structure. Le motif de capot de voiture que Jan Dibbets avait choisi à l’époque car «plat et brillant comme une photographie» est pris tel quel. Il permet de développer une certaine picturalité en jouant à la fois sur la couleur — couleur industrielle utilisée aussi bien par les fabricants de voitures que de pellicules photographiques — la lumière et ses reflets. De grandes dimensions, ces nouvelles images contrastent avec les petits formats carrés d’alors groupés en polyptyques, le jeu de correspondance entre chaque image laissant place à l’impact visuel lié au grand format. On distingue deux groupes: un groupe de format horizontal reprend la moitié d’un négatif des années 1970 décliné en différentes couleurs modifiées numériquement; un groupe de format vertical également réalisé à partir de détails de négatifs d’époque mais en en conservant ses couleurs d’origine.

Les New Colorstudies 1976-2012 illustrent à nouveau l’ambition de Jan Dibbets de «démontrer que la réalité est une abstraction», de réunir à la fois abstraction et figuration par le médium photographique.

Jan Dibbets est né à Weert, en Hollande, en 1941. Il vit et travaille à Amsterdam. Il a participé à de nombreuses manifestations internationales notamment la Biennale de Venise (1972), la Documenta de Kassel (1972, 1977, 1982). Son travail est présent dans de nombreuses collections publiques dont le Van Abbe Museum, Eindhoven, le Stedelijk Museum, Amsterdam, la Tate Modern, Londres, le Walker Art Center, Minneapolis, le Centre Pompidou, Paris. Il a fait l’objet d’expositions personnelles importantes au Stedelijk Museum, Amsterdam (1972), au Walker Art Center, Minneapolis (1987), au Solomon R. Guggenheim Museum, New York (1987), au Detroit Institute of Arts, Détroit (1987), plus récemment à l’ARC, Musée d’Art moderne de la Ville de Paris (2010) et au Cultuurcentrum Mechelen et Strombeeck (2012).

critique

New Colorstudies, 1976-2012