ART | EXPO

Never Dream of Dying

11 Juil - 27 Août 2020
Vernissage le 11 Juil 2020

L’univers du duo de dessinateurs Mrzyk & Moriceau enchante par son étrange fantaisie. Préparez-vous à tomber dans le terrier du lapin en découvrant au Portique dans l’exposition « Never Dream of Dying » leur dessin plein de malice et de transgression.

Les dessinateurs français Petra Mrzyk et Jean-François Moriceau travaillent en duo depuis une vingtaine d’années. De la page au mur, des clips musicaux aux tatouages, leur style pop et leur univers fantaisiste séduisent, étonnent et amusent. Ils multiplient ainsi les supports pour leurs dessins, allant du ticket de métro à l’application pour smartphone. L’exposition « Never Dream of Dying » revient sur l’œuvre multiforme de Mrzyk & Moriceau, et présente leurs créations inédites au Portique-Centre régional d’art contemporain du Havre.

« Never Dream of Dying » : le dessin libre de toute contrainte de Mrzyk & Moriceau

Tantôt en noir et blanc, tantôt hautes en couleurs, les créations Mrzyk & Moriceau se caractérisent par un trait fin de bande dessinée et par un esprit loufoque. Les images paraissent étranges et décalées, comme venues d’un univers parallèle où les escargots porteraient des globes oculaires sur leur dos, où le gribouillis d’un homme promènerait en laisse le gribouillis d’un chien, et où les étoiles de mer auraient leur propre Kamasutra. Sur un ton joueur et malicieux, leurs dessins transgressent la réalité, la logique et les tabous. Mrzyk & Moriceau s’amusent et nous amusent.

« Never Dream of Dying » : diversité des supports et des médias

L’exposition « Never Dream of Dying » (Ne rêve jamais de mourir) se présente comme une plongée dans l’univers fantaisiste de Mrzyk & Moriceau, à travers de nombreux dessins sur papier, mais elle expérimente d’autres supports sur lesquels se décline leur trait. Mrzyk & Moriceau se sont notamment fait connaître pour leur pratique du wall-drawing, à l’occasion de leur exposition « Traversée »au Musée d’art moderne de Paris (2001). Au Portique ce sont les murs qui sont investis par une œuvre inédite. Enfin, leur dessin prend vie dans plusieurs clips vidéos (créés pour les chanteurs Sébastien Tellier ou Philippe Katerine, par exemple) et se matérialise en diverses sculptures, qui viennent ajouter une touche de fantaisie au monde réel