ART | EVENEMENT

Nécessités de l’art. 6ème Congrès interprofessionnel de l’art contemporain

27 Nov - 29 Nov 2013
Vernissage le 27 Nov 2013

Les professionnels des arts visuels, réunis au sein des 19 associations membres du CIPAC, organisent le Sixième Congrès Interprofessionnel de l’Art Contemporain pendant la 12e Biennale d’art contemporain de Lyon. Le Congrès du CIPAC constitue un rendez-vous fédérateur et transversal pour les professionnels des arts visuels.

Niek Van de Steeg
Nécessités de l’art. 6ème Congrès interprofessionnel de l’art contemporain

Le travail mené ces dernières années permettra d’accueillir artistes, chercheurs, homologues étrangers et responsables politiques autour des questions fondamentales posées aujourd’hui au secteur de l’art contemporain. À l’heure d’une nécessaire redéfinition des politiques culturelles de l’Etat et des Collectivités territoriales, du débat sur l’exception culturelle française, mais aussi de l’évolution des formations et des parcours artistiques, il est essentiel qu’un cadre d’échanges permette aux acteurs de se rencontrer et de débattre.

Au sein du contexte rhônalpin et de la multitude de projets artistiques portés par la Région, le Grand-Lyon et la Ville de Lyon (Biennale de Lyon, projets Rives de Saône et 8e Art, Nuit Résonance, projets d’ateliers et de résidences artistiques, etc.), le choix de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon, sur le site des Subsistances, a été guidé par une volonté d’inscrire le Congrès dans une institution de formation ambitieuse. Favorisée par cette proximité, une commande à l’artiste Niek Van de Steeg sera installée dans la cour, et fera écho aux problématiques débattues pendant ces trois jours.

Un espace ouvert d’information sera spécialement conçu et les débats s’organiseront au sein de quatre tables de recherche sur des problématiques structurantes (la recherche en art, les politiques culturelles, les collections publiques, les parcours des artistes), et cinq tables rondes sur des enjeux fondamentaux (l’éducation artistique et culturelle, le numérique, l’art dans l’espace public, l’Europe et la diffusion de la scène française à l’étranger).

D’autres rencontres seront organisées, dont deux projets confiés aux Post-diplômes de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon et à l’AICA France (Association Internationale des Critiques d’Art). Enfin un grand débat intitulé «Nécessités de l’art sur les territoires» rassemblera les responsables politiques et des professionnels en séance plénière.