ART

Musée du Louvre : Corps étrangers de Toni Morrison, William Forsythe, Peter Welz

13 Oct - 15 Jan 2007

Invitée du Louvre à l’automne 2006, l’écrivain américain Toni Morrison a initié au sein du musée une programmation autour du thème «Etranger chez soi». L’exposition «Corps étrangers: danse, dessin, film», en deux parties, est issue de cette impulsion. Elle explore quelques dialogues entre la performance corporelle et le langage graphique.

Lieu
Musée du Louvre

Communiqué de presse
Au détour des espaces dédiés à la statuaire antique, dans la galerie de la Melpomène, William Forsythe et Peter Welz interrogent la figure humaine et sa relation à l’espace, avec une installation inédite qui mêle peinture, dessins et projections vidéo. Retranslation / Final Unfinished Portrait (Francis Bacon), est inspirée du dernier portrait de Francis Bacon, chef d’œuvre inachevé exposé en France pour la première fois. Dans les salles Mollien, une sélection d’œuvres graphiques des collections du Louvre et du musée d’Orsay entre en résonance avec des performances filmées de Sonia Andrade, Samuel Beckett, Bruce Nauman, Kazuo Ohno.

> Commissaire de l’exposition : Marcella Lista, historienne de l’art, responsable de la programmation scientifique à l’auditorium du Louvre.

— Partie II : Salles Mollien
Accrochage de dessins et films

Dans les salles Mollien, une sélection d’œuvres graphiques de Delacroix, Le Brun, Degas, Géricault, Füssli, issue des collections du musée du Louvre et du musée d’Orsay, entre en résonance avec des oeuvres filmées de Sonia Andrade, Samuel Beckett, Bruce Nauman, Kazuo Ohno, qui toutes exposent à travers la performance corporelle une mise à mal de l’identité individuelle.
Reprenant la thématique de Toni Morrison, «Etranger chez soi», l’accrochage, en quatre chapitres (Champ de bataille, Plis, Chutes, Effacements), joue des anachronismes. Il propose de lire les représentations graphiques de la figure humaine à partir des langages du corps exposés dans la performance. La démarche de comparaison s’intéresse aux représentations du corps animé comme lieu d’une identité précaire, suspendue, ou instable.
Dans ces images, le mouvement des figures est moins assujetti au récit qu’il n’évoque des passages et états intérieurs, une expérience psychique. Il est porteur de ce que le philosophe Gille Deleuze décrit comme «sensation» : «le corps, non pas en tant qu’il est représenté comme objet, mais en tant qu’il est vécu comme éprouvant telle sensation». C’est l’amorce d’une relation active entre la figure et l’espace. Ces esquisses mettent au jour une expérience intime de l’altérité qui, au coeur du processus créateur, renvoie à la nature intrinsèque de l’art et de l’artiste.

Infos pratiques
> Lieu
Musée du Louvre — Salles Mollien
34, quai du Louvre. 75001 Paris
M° Palais Royal — Musée du Louvre
> Horaires
tous les jours de 9h à 18h, sauf le mardi, et jusqu’à 22h les mercredi et vendredi.
> Contact
T. 01 40 20 53 17
www.louvre.fr
> Tarifs
Accès libre avec le billet d’entrée dans le musée ; 8,5 euros, 6 euros à partir de 18h les mercredi et vendredi; gratuit pour les moins de 18 ans, les titulaires de la carte Louvre jeunes et Amis du Louvre, les moins de 26 ans le vendredi à partir de 18h.
L’exposition est présentée jusqu’au 15 janvier 2007.