DESIGN | EXPO

Territoire

04 Juil - 20 Juil 2019
Vernissage le 04 Juil 2019

Avec son bel espace installé au cœur du Marais, La Galerie d'Architecture se consacre à l'architecture contemporaine (dessins, maquettes...). Pour la brève exposition-vente "Territoire", elle accueille exceptionnellement du mobilier vintage de la MHgalerie, ainsi que des céramiques de Muriel Svenstedt.

Une fois n’est pas coutume, La Galerie d’Architecture fait une incursion dans le design et la céramique. Galerie parisienne plutôt spécialisée dans le dessin d’architecture contemporain, avec l’exposition-vente « Territoire », sous-titrée « Dessins / Mobilier XXe / Céramique », La Galerie d’Architecture ouvre son grand espace à des formats différents. Sous la forme, ici d’une rencontre entre trois modes d’expression. Le dessin d’architecte, bien sûr, mais aussi du mobilier XXe siècle et de la céramique. Créant ainsi une sorte d’espace de vie où se côtoient et superposent ces trois moments créatifs. Côté céramique, c’est l’artiste Muriel Svenstedt qui expose. Créatrice parisienne basée à Belleville, Muriel Svenstedt compose des pièces aux accents organiques, voire océaniques. Des pièces dont les craquelures rappellent aussi bien le bois brûlé que les sols désertiques. Et dont les formes et nuances s’apparentent tantôt à des galets lissés par les vagues, tantôt à des coquilles d’huîtres.

Exposition « Territoire – Dessins / Mobilier XXe / Céramique » à La Galerie d’Architecture

Du fonctionnel au décoratif, les céramiques de Muriel Svenstedt viennent ici ponctuer l’espace de La Galerie d’Architecture. Laquelle est structurée par toute une gamme de mobilier vintage. Tables, chaises, consoles, tables basses, fauteuils, luminaires, bureaux… Les meubles présentés sont une autre carte blanche, laissée à la MHgalerie, dirigée par Myriam Helard. Avec, par exemple, une lampe Cornetto Mollino, clin d’œil à la lampe Suora du designer italien Carlo Mollino. Mobilier léger et minimaliste, aux lignes aussi épurées que structurées, les pièces réunies dans l’exposition « Territoire  » font naître un espace de vie, ou de travail (ce qui peut être équivalent), très architecturé. Côté dessins d’architectes, puisant dans ses collections, La Galerie d’Architecture présente notamment une pièce de Jean-Christophe Quinton — Espace radieux. Directeur de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles depuis 2015, l’architecte Jean-Christophe Quinton a récemment exposé quelques carnets au Pavillon de l’Arsenal.

Une exposition-vente avant fermeture estivale, pour les flâneurs et collectionneurs

Exposition aux accents utopiques, « Haute Agora », au Pavillon de l’Arsenal, proposait alors un parcours tout en dessins et maquettes dans des architectures de rêve. Autant de carnets à feuilleter comme une immersion dans l’imaginaire (très concret) de Jean-Christophe Quinton. Et pour les connaisseurs (d’un projet spécifique, ou d’une œuvre d’architecte), le dessin d’architecture fonctionne comme une prolongation d’espace. Une plongée dans un univers parallèle, où d’autres choses sont encore possibles. Sans oblitérer l’actuel, en l’augmentant plutôt de toutes ses potentialité, comme une histoire à tiroirs. Petit moment de rêverie pour les flâneurs et les collectionneurs, l’exposition « Territoire » vient ainsi clôturer la saison culturelle 2018-2019, avant fermeture estivale. Pour une déambulation toute en lignes et courbes, entre dessins d’architectes, mobilier XXe siècle et céramiques, où les collectionneurs trouveront de quoi piquer leur curiosité. Avec des pièces originales, ou inédites et intemporelles (de 200€ à 5000€).