DANSE | SPECTACLE

Monument 0: Hanté par la guerre (1913-2013)

29 Jan - 31 Jan 2015
Vernissage le 29 Jan 2015

Entre documentaire, autofiction et performance, la créatrice berlinoise s’est interrogée dans ses œuvres sur les fragilités de l’identité, avant d’envisager cette trilogie sur la représentation historique. Pour son projet Monument 0, la chorégraphe se plonge au cœur du souvenir de guerre, donnant chair et symbolique à une danse macabre réinventée, interprétée par six interprètes guerriers.

Eszter Salamon
Monument 0: Hanté par la guerre (1913-2013)

1913-2013: un siècle, cent ans et autant de guerres, dans lesquelles l’Occident fut impliqué, ont occupé le monde. Augurant une trilogie de spectacles explorant les relations entre chorégraphies et histoire, Eszter Salamon présente sa nouvelle pièce, Monument 0: Hanté par la guerre (1913-2013). La chorégraphe plasticienne utilise la danse comme outil de recherche et de compréhension du monde; elle travaille à partir des danses folkloriques, tribales et populaires pratiquées dans chacune des zones de conflits concernées. Sur une scène jonchée d’un fauteuil à bascule, de masques à gaz, d’os et de sang, six interprètes parés de masques guerriers se livrent à une danse macabre. Cette allégorie médiévale exprime l’universalité de la mort. Pour Eszter Salamon elle peut aussi cerner les limites de la modernité. La chorégraphe fait écho à l’histoire de la danse: si 1913 sacre une «bascule» artistique, avec les créations du duo Stravinsky/Nijinski et la Roue de bicyclette de Marcel Duchamp, elle scellera la fragmentation durable des Balkans, avec la signature du Traité de Londres induisant des situations durables de belligérance.

Le travail d’Eszter Salamon est associé aux champs de la performance et des arts plastiques. Danseuse, elle a collaboré avec les chorégraphes Sidonie Rochon, Mathilde Monnier et François Verret. Chorégraphe depuis 2001, elle crée des pièces aux formes plurielles. Des solos, avec What A Body You Have, Honey, Mélodrame, Dance for Nothing et, en collaboration avec Xavier Le Roy, Giszelle. Des duos, avec Dance #1/Driftworks et Dance #2, présentés avec Christine De Smedt. Des pièces de groupe, avec Reproduction, Nvsbl, And Then, film-chorégraphie en collaboration avec Bojana Cvejic. Magyar Tàncok est une conférence amorçant son travail de recherche autour des danses traditionnelles. Elle manifeste également un intérêt pour la musique, avec Without You I Am Nothing, concert crée en collaboration avec Arantxa Martinez, et la performance musicale Tales of Bodiness conjointement créé avec Bojana Cvéjic, Terre Thaemlitz et Cédrique Dambrain. Parmi ses derniers projets figure Eszter Salamon 1949, une exposition performative présentée à l’automne 2014 au Jeu de Paume à Paris. Elle est artiste en résidence au Centre National de la Danse pendant trois ans à partir de 2015.

Direction artistique: Eszter Salamon
Dramaturgie: Eszter Salamon, Ana Vujanović, Christophe Wavelet
Interprètes: Boglárka Börcsök, Ligia Lewis, João Martins, Yvon Nana-Kouala, Luis Rodriguez, Corey Scott-Gilbert
Lumières: Sylvie Garot
Son: Wilfrid Haberey
Scénographie: Sylvie Garot, Thalie Lurault, Eszter Salamon
Costumes: Vava Dudu assistée d’Olivier Mulin
Direction technique: Michael Götz, Thalie Lurault
Conseil historique et scientifique: Djordje Tomic

Informations
20h30
Tarifs: 10€/14€/18€
Durée: 2h30