ART | EXPO

Monica Bonvicini

11 Juil - 11 Oct 2009
Vernissage le 10 Juil 2009

Dénonciation d’un monde architectural dominé par les hommes: l’artiste féministe Monica Bonvicini expose son travail dans la salle Jean-François Taddei du Frac des Pays de la Loire.

Monica Bonvicini
Monica Bonvicini

Le travail de Monica Bonvicini -sculptures, dessins, installations et vidéos- se concentre sur l’architecture en tant que moyen de représentation du pouvoir et outil fondamental dans le processus d’identification des individus.

Le rapport au corps et à l’espace est au cœur d’un travail qui souvent cherche à révéler la symbolique du pouvoir masculin dans le monde de l’architecture. «Pour moi, il n’ y a pas d’ architecture neutre.
Rien n’est neutre, à partir du moment où l’on ouvre une porte et on entre quelque part » déclare Monica Bonvicini.

L’artiste détourne le langage avec humour pour proposer une lecture critique de la modernité.
En reprenant des citations d’architectes célèbres, elle dénonce un environnement architectural révélateur de l’asymétrie homme/femme.
Elle détruit, transforme, renverse notre environnement spatial pour souligner la lourdeur des stéréotypes.

Née dans les années 60, l’artiste a été influencée par des mouvements d’artistes féministes tels que le FAM «Feminist Art Movement» très actif dans les années 70  qui entendait protester et lutter contre le sexisme.

Dans l’œuvre de Monica Bonvicini la femme peut être vue comme une force potentiellement destructrice.
L’artiste assume sa perversité, son fétichisme (les chaînes, le cuir) et l’image délibérément sexy du corps féminin, qui évoque et suscite le plaisir.

Par sa posture féministe affirmée, elle critique, non sans humour, le caractère non neutre et normatif de l’environnement quotidien tout en proposant de nouvelles pratiques.