PHOTO | EXPO

Mois de la Photo. La Géographie des apparences

26 Oct - 05 Déc 2012
Vernissage le 26 Oct 2012

Cette exposition met en lumière une certaine approche de l'espace, de la ville et du paysage, dans une interprétation subjective du réel. Le monde habité par les traces de l'histoire et de la culture occidentales donne ici vie à un univers imaginaire et poétique.Une rencontre avec Gérard Rondeau et les acteurs du projet complète la manifestation.

Gérard Rondeau
Mois de la Photo. La Géographie des apparences

L’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Val de Seine participe à l’édition 2012 du Mois de la Photo en proposant notamment une exposition consacrée aux travaux de Gérard Rondeau.

«Gérard Rondeau choisit la pose qui métamorphose l’espace en champ de forces. La question qu’il soulève est celle du temps. On ne saisira que mieux sa véritable originalité en percevant sur ses photos la trace de la quatrième dimension.»
Henri Gaudin.

L’exposition permet ainsi de traverser, telle une diagonale, les différents champs de l’œuvre de Gérard Rondeau, avec une attention particulière à l’architecture et à l’espace.

Son écriture singulière est le fil rouge qui caractérise son travail, qu’il s’agisse de photographier le paysage et le patrimoine architectural français ou Sarajevo pendant le siège, de suivre les missions de Médecins du Monde ou de faire les portraits d’écrivains et artistes, univers dont il est proche.

Des échos de l’histoire, parfois directs comme dans le travail sur les traces de la Première Guerre Mondiale, parfois métaphoriques, sont souvent présentes dans son œuvre.

Ses images, très souvent en noir et blanc, au fort pouvoir évocateur et aux résonnances poétiques, constituent souvent des récits où la mémoire et l’actualité se mêlent à des notes autobiographiques.

L’exposition avec une centaine d’images célèbres ou inédites, en différents formats, propose un voyage en profondeur dans l’univers de Gérard Rondeau et une vision large de son œuvre.