DESIGN | EXPO

Savoir-faire intemporels de l’artisanat japonais d’excellence

18 Juin - 30 Sep 2019
Vernissage le 18 Juin 2019

Dédié au rayonnement de l'artisanat japonais, l'Espace Densan organise expositions, conférences et workshops. Sa nouvelle exposition, "Savoir-faire intemporels de l'artisanat japonais d'excellence", présente trois ateliers d'excellence en matière de vannerie, tissage et menuiserie.

Nouvel opus de l’Espace Densan à Paris : l’exposition « Savoir-faire intemporels de l’artisanat japonais d’excellence ». Lieu dédié à la diffusion des ‘industries traditionnelles’ [dentô sangyô – abrégé densan], la Maison Wa accueille régulièrement des accrochages et évènements reflétant la dynamique de l’artisanat nippon. Cette nouvelle exposition invite ainsi trois ateliers conjuguant tradition et actualité. À savoir l’Atelier Iwata Sanbou, l’Atelier Miki Miyajima et l’Association Beppu Takezaiku. Avec l’Atelier Iwata Sanbou, occasion est donnée de découvrir l’Owari Butsugu. Soit un artisanat lié à la fabrication d’objets rituels bouddhistes et shintoïstes (nommés butsugu). Car comme toujours : les expositions de l’Espace Densan sont aussi un moment privilégié pour en apprendre d’avantage sur les cultures nippones et est-asiatiques. Technique de fabrication transmise de génération en génération, le sanbou est confectionné en bois de cyprès tricentenaire (Kiso-hinoki). Fondé en 1974, l’Atelier Iwata Sanbou fournit ainsi des objets pour les évènements les plus importants de la vie japonaise.

« Savoir-faire intemporels de l’artisanat japonais d’excellence » à l’Espace Densan

Au rang de ces évènements se compte notamment la récente cérémonie d’abdication de l’Empereur Akihito (30 avril 2019). Hormis ces tables à offrandes, l’Atelier Iwata Sanbou compose également des plateaux et supports en bois de cyprès Kiso-hinoki. En recourant par exemple au Pachikumi. Une structure modulable mobilisant douze pièces emboîtables selon des millions de combinaisons différentes. Aux côtés de l’Atelier Iwata Sanbou, l’exposition « Savoir-faire intemporels de l’artisanat japonais d’excellence » accueillera également Miki Miyajima. Artiste contemporaine pratiquant le tissage Hakata-ori, Miki Miyajima crée obi (ceintures de kimonos), chemins de tables, pochettes. Son savoir-faire s’ancre dans la tradition du tissage (ori) en soie, tel que pratiqué dans la ville de Hakata. Tout en utilisant un métier à tisser Jacquard, Miki Miyajima perpétue cette technique millénaire, importée de Chine. Tissage dense, le Hakata-ori se distingue par sa solidité. Une caractéristique qui lui aura valu d’être prisé pour les fourreaux de katanas.

Vannerie (bambou), menuiserie (cyprès), tissage (soie) : l’excellence fonctionnelle

Pratiquant quant à elle la vannerie de bambou (take zaiku), l’Association Beppu Takezaiku sera présente avec des paniers, corbeilles, supports, ou encore bijoux. Comme l’a récemment montré l’exposition « Fendre l’Air », la vannerie de bambou est un art riche en possibles. Originaire de la ville de Beppu, le Beppu Takezaiku procède d’une dizaine d’étapes, de l’assèchement de la plante huileuse au laquage final. Comptant une quarantaine de membres, la Beppu Bamboo Craft Union est active sur la scène internationale dans la promotion de son savoir-faire pluriséculaire. Exposition d’objets aussi exceptionnels que fonctionnels, « Savoir-faire intemporels de l’artisanat japonais d’excellence » proposera également une série de conférences et workshops. Au programme — du 21 au 29 juin — : des rencontres avec trois maîtres-artisans des ateliers invités. À savoir Yasuyuki Iwata, Miki Miyajima et Takayuki Shimizu (pour l’Association Beppu Takezaiku). De quoi, en somme, démystifier par la pratique cette fabrique de l’excellence fonctionnelle.