LIVRES

Markus Schinwald

Le travail de l’artiste autrichien Markus Schinwald, centré sur la relation du corps à l’espace, fait l’objet d’une exposition au Belvedere de Vienne et au Migros Museum de Zurich. Les éditions Jrp Ringier publient à cette occasion un lexique des termes renvoyant à l’œuvre de l’artiste.

Information

Présentation
Markus Schinwald
Markus Schinwald

Cet ouvrage est publié à l’occasion de l’exposition de Markus Schinwald au Augarten Contemporary du Belvedere, à Vienne (10 oct. 2007 – 27 janv. 2008), et au Migros Museum für Gegenwartskunst de Zurich (16 fév. – 18 mai 2008).

Un livre qui s’éloigne des catalogues d’expositions conventionnels, tant dans son contenu que dans sa présentation. S’inspirant du style des encyclopédies de la fin du XIXe siècle, cette publication est structurée autour d’un lexique, où de courtes définitions d’une série de mots renvoyant à l’univers très singulier de l’artiste (Addiction, Ballet, Body, Deconstruction, De Sade, Desire, Fetish, Gesture, Heterotopia, Marionette, Ustensil, Machine, Nietzsche, Prosthesis…) sont illustrées par les œuvres de Markus Schinwald.

Markus Schinwald, né en 1973 à Salzburg (Autriche), vit et travaille à Vienne. Cet artiste s’intéresse au corps, à ses métamorphoses et à ses artifices. Son travail, protéiforme (films, photographies, installations, peintures et dessins), empruntant aux univers du spectacle — danse, performance, opéra ou mode, met en scène des corps humains manipulés ou prolongés par des extensions physiques, prothèses mécaniques, accessoires et vêtements étranges. Brassant mythes de l’histoire de l’art, thèmes psychanalytiques et théories culturelles, refusant toute forme de naturalisme, ses œuvres constituent une collection de curiosités qui développe, avec une forte charge esthétique, un point de vue singulier sur l’être humain.

AUTRES EVENEMENTS LIVRES