DESIGN | EXPO

Nature

16 Oct - 23 Nov 2019
Vernissage le 16 Oct 2019

La nouvelle exposition de la Galerie Collection, "Nature", présente un panel diversifié de pièces en céramique, textile, osier, laque... Galerie promouvant les métiers d'art contemporains, pour cet accrochage Collection réunit des œuvres de Marie Rancillac, Mona Luison, Frédéric Mulatier...

Pour sa nouvelle exposition trimestrielle, la Galerie Collection présente « Nature ». Galerie des Ateliers d’Art de France, lovée dans le Marais, la Galerie Collection promeut les métiers d’art ; entre art, artisanat et design. Fidèle dans ses affinités électives, Collection travaille avec des créateurs ayant tous en commun l’amour de leurs pratiques, l’exigence dans la qualité et le désir de garder vifs les métiers d’art. Le bois, le métal, la céramique, le textile, la vannerie… La diversité des matériaux et styles n’empêche pas l’harmonie dans le rapport à la matière. Toujours très respectueux et délicat. Et de la vannerie contemporaine à l’upcycling, en passant pas la sculpture abstraite, la Galerie Collection expose des pièces uniques. Dans l’exposition « Nature », les publics pourront ainsi retrouver des pièces de Marie Rancillac, Frédéric Mulatier, Martine Hardy, Dominique Humbert, Mona Luison… Un joyeux panel regroupant plusieurs dizaines de pièces toutes très singulières.

Exposition « Nature » à la Galerie Collection : la vivacité des métiers d’art contemporains

Avec la céramiste Marie Rancillac, par exemple, les fruits et légumes retrouvent de la fraîcheur. Celle de son humour piquant et léger comme du raifort, notamment. « Je voulais être une grosse légume de l’art, mais comme j’aime les natures mortes et les accumulations, j’ai choisi, au lieu de représenter des femmes nues, de prendre modèle dans mon catalogue Vilmorin. » Et travaillant le grès chamotté, auquel elle donne des tonalités mates et pastel, Marie Rancillac fait apparaître courges, navets, poires et pêches… Avec toute leur sensualité métaphorico-anthropomorphe. Ses jolies paires de figues ont ainsi de quoi réjouir les rêveurs et rêveuses. Conjuguant vannerie et inclusions, Frédéric Mulatier développe pour sa part un rapport presque mélancolique à la matière. Ses pièces de vannerie s’enrichissent de terre, à la lisière de la céramique. Un processus singulier qui lui permet de souligne la solidité comme la fragilité des matériaux et assemblages.

Upcycling, vannerie, céramique… Les métiers d’art croquent le monde avec humour

À la veille de l’ouverture de l’exposition Léonard de Vinci au Louvre, les assemblages de Frédéric Mulatier peuvent rappeler l’un des préceptes du polymathe florentin. En substance : deux faiblesses qui s’appuient l’une à l’autre créent une force. Soit le principe architectural des structures en arc. Et dans la vannerie de Frédéric Mulatier, la terre vient renforcer l’osier, autant que l’osier vient structurer la terre. Ses pièces soulignent souvent les failles, les singularités, les trous, les débordements. Dans un jeu de structures (d’ossatures), qui apparaissent et disparaissent. Tout aussi à l’écoute de la matière, l’artiste brestoise Mona Luison (petit clin d’œil à La Joconde) travaille le textile par l’upcycling. Des résidus ne faisons pas table rase, mais plutôt des œuvres. Poupées, broches, grigris et sculptures aux allures d’effigies mi-comiques, mi-tragiques… Mona Luison croque le monde synthétique avec une ironie douce-amère, comme une joyeuse danse au-dessus du volcan.

Avec des pièces toutes plus singulières les unes que les autres, l’exposition « Nature » réserve de belles surprises à savourer du bout des yeux, à la Galerie Collection.