ART | EXPO

Magmas & Plasmas

23 Mai - 21 Sep 2014
Vernissage le 23 Mai 2014

Antoine Dorotte produit des installations hybrides à la croisée du dessin, de la sculpture, du cinéma et du film d’animation. Jouant du mélange des genres et des sources, il élabore une iconographie personnelle poétique et étrange. Dans cette exposition, il utilise l’image et sa portée symbolique pour questionner la société contemporaine et son idée de progrès.

Antoine Dorotte
Magmas & Plasmas

Le Frac Aquitaine présente la première exposition monographique de l’artiste Antoine Dorotte en institution. D’une extrême minutie dans sa pratique de la gravure sur zinc, il s’approprie et détourne de ses conventions cette technique artisanale héritée de l’orfèvrerie. Jouant du mélange des genres et des sources, il étonne en élaborant une iconographie personnelle qui emprunte à la culture populaire et à la culture savante. Au cœur d’un univers artistique poétique et étrange, l’artiste utilise l’image et sa portée symbolique pour questionner la société contemporaine et son idée de progrès.

Le titre de l’exposition au Frac Aquitaine «Magmas & plasmas», est également celui d’une sculpture présentée in situ, prenant appui sur la structure linéaire du bâtiment, et composée de 100 panneaux de zinc gravés à l’aquatinte sur la base d’un motif géométrique récurrent: l’octaèdre. Dans la théorie platonicienne qui dresse une correspondance entre les quatre éléments physiques (terre, air, eau et feu) et un solide régulier, cette figure est associée à l’air. Antoine Dorotte appréhende le Frac comme un volume d’air tout en verticalité dont il a voulu se saisir littéralement. L’installation monumentale, à l’échelle du Frac, se présente comme un cirque de zinc kaléidoscopique, dans lequel chacun peut pénétrer afin de découvrir performance sonore et vidéo en stop-motion.

Nous faisant naviguer de l’imaginaire collectif à la culture populaire, sur un coup d’surin (replay), autre pièce de l’exposition, rejoue à sa manière le combat fatal qui oppose les Sharks et les Jets dans la célèbre comédie musicale West Side Story. Le spectateur y découvre un combat à l’arme blanche recomposé ou décomposé sur 256 feuilles de zinc entre bande dessinée et arrêt sur image.

Elaborant une iconographie personnelle, Antoine Dorotte nous présente dans cette exposition son personnage fantasque, «Miranda PaintOMovie, avec un grand O au milieu». Dans une compilation de trois vidéos en boucle, on peut la voir surfer une vague indonésienne dans l’écume de Move it piano, affronter un terrible ours blanc sur une dune lors d’un combat sans fin dans Fiji, ou encore s’agiter au cœur de la tempête caribéenne dans Whirlwind riding.
Ainsi, l’exposition «Magmas & plasmas» réunit les motifs de la boucle, du souffle, du rythme et de l’onde pour tenter de représenter et cerner ce que peut être le mouvement, qu’il s’agisse d’animation-vidéo ou de gravure.