DANSE | SPECTACLE

Madame Plaza

04 Mar - 06 Mar 2010
Vernissage le 04 Mar 2010

Atmosphère lourde et moite, langueur féminine savamment calculée, immobilisme hiératique, Madame Plaza propose un langage entre voix et corps qui se veut aussi un apprentissage de la liberté.

Bouchra Ouizguen
Madame Plaza

Horaire : 20h30

— Chorégraphie : Bouchra Ouizguen
— Interprètes et chants : Fatima El Hanna, Fatima Aït Ben Hmad, Naïma Sahmoud, Bouchra Ouizguen
— Musiques : Ahat de Youssef El Mejjad, Akegarasu de Shin-Nai
— Lumières et régie lumières : Yves Godin
— Costumes : Nouredine Amir
— Consultant production : Michel Laurent

Au cœur de ce projet : les « aïtas », ces chanteuses de cabaret marocaines, dépositaires à la fois d’un art venu du fond des temps et de l’histoire récente du Maroc, « des femmes d’une autre génération » nous dit Bouchra Ouizguen, qui ont choisi leur art au prix du reniement familial, des coups et des insultes parfois.

Composées de chants, de clameurs, d’incantations et de danses, leurs performances suscitent adulation aussi bien que mépris et sont le plus souvent assimilées à du folklore. Une lecture à laquelle Bouchra Ouizguen ne souscrit pas : « Il est ici des femmes dérangeantes qui ne font pas de l’art contemporain, et il est faux de les enfermer dans un folklore car leur présence est profondément actuelle. Cela fait deux ans que je voyage au Maroc à la rencontre de ces femmes. Quand elles jouent, je vois que nous ne sommes pas si éloignées dans notre quête de liberté. Leur langage, oralité, cri, nostalgie, et amour est aussi le mien. »

Madame Plaza est la cinquième création de Bouchra Ouizguen.

critique

Madame Plaza