DESIGN | EXPO

Lumières à l’italienne

12 Fév - 02 Avr 2016
Vernissage le 11 Fév 2016

La Galerie Kreo présente «Lumières à l’italienne», une exposition consacrée aux luminaires qui réunit les créations des designers italiens ayant marqué les esprits entre les années 1950 et 1970. L’influence des formes américaines, l’utilisation de nouveaux matériaux, font de ces décennies une période de mutation vers une entrée dans la modernité du design italien.

Giuseppe Ostuni, Tito Agnoli, Joe Colombo, Gino Sarfatti, Angelo Lelli, Vittoriano Vigano, Bruno Gatta, etc.
Lumières à l’italienne

La Galerie Kreo présente «Lumières à l’italienne», une nouvelle exposition de luminaires vintage qui présentera une sélection de pièces iconiques de designers italiens des années 1950 aux années 1970, période de création diversifiée et résolument moderne.

Au sortir de la guerre, la culture italienne se trouve encore largement marquée par la rigueur des années 1930 et de plusieurs décennies de régime autoritaire. Créateurs et architectes sont nombreux à se tourner alors vers les Etats-Unis, dont l’industrialisation culturelle enthousiasme. Ils y découvrent des produits aux formes riches, opulentes, aérodynamiques et mis en valeur par un usage répété de la publicité. C’est donc dans un tout nouvel état d’esprit que les italiens entrent dans la décennie 1950-1960.

La production industrielle du design et notamment du luminaire se développe largement grâce à de nombreux architectes et designers tels que Giuseppe Ostuni, Tito Agnoli et Joe Colombo, sans oublier Gino Sarfatti. Les foyers italiens s’illuminent. Les formes s’arrondissent, les couleurs s’invitent. On commence à réfléchir aux différentes possibilités d’éclairage: indirecte, par projection, etc. Les luminaires s’équipent de bras, de rotules, leur permettant de bouger dans tous les sens. Les matériaux évoluent également. Les années 1950 saluent l’émergence du plexiglas, de l’aluminium: moins fragiles, plus malléables et plus faciles à produire de façon industrielle.

En parallèle, les revues (Domus, Casabella, Stile Industria) et expositions comme la Triennale de Milan asseyent définitivement l’influence du design italien à l’international. C’est ainsi que des designers comme Gino Sarfatti, Angelo Lelli ou Vittoriano Vigano, gagnent un statut de référence auprès de leurs pairs de tout horizon.