PHOTO | EXPO

Kopiec Bonawentura

13 Sep - 27 Oct 2019
Vernissage le 20 Sep 2019

L’exposition « Kopiec Bonawentura » à La Filature, à Mulhouse, dévoile une série photographique de Lucas Olivet qui, entre réalité géographique et carte mentale, vie quotidienne et surnaturel, suit les contours imaginaires de la Pologne, pays emblématique des nations dont les frontières ont subi de nombreux remaniements au cours de leur histoire.

L’exposition « Kopiec Bonawentura » à La Filature, Scène nationale de Mulhouse, présente une série de photographies de Lucas Olivet qui dessine une carte mentale de la Pologne, un territoire aux contours flous qui suivent les mouvements de son histoire et de sa diaspora.

« Kopiec Bonawentura » : photographies de Lucas Olivet à La Filature

La série Kopiec Bonawentura du jeune photographe suisse Lucas Olivet lui a été inspirée par une phrase tirée de la pièce de théâtre Ubu Roi d’Alfred Jarry : « Quant à l’action, elle se passe en Pologne, c’est-à-dire nulle part. » Cette citation porte l’idée d’un pays impossible à situer précisément parce qu’il existerait en plusieurs lieux à la fois. Elle renvoie à une réalité : la Pologne a, au cours de son histoire, connu plusieurs modifications de ses frontières et sa diaspora, en se fixant sur de nouvelles terres appelées Polonia, a en quelque sorte transporté une part du pays hors de ses limites géographiques.

Lucas Olivet dessine une carte mentale de la Pologne

Inspiré par cette conception d’un pays au territoire incertain, Lucas Olivet a capté des images disparates, en Pologne et sur les terres d’exil de sa diaspora, qui dessinent une cartographie fictive. Redéfinissant la Pologne selon une vision transnationale où la perception mentale l’emporte sur la réalité administrative, les photographies de Lucas Olivet s’ouvrent à l’imaginaire : des détails de la vie quotidienne, bribes de réels et d’intimité, s’y mêlent à des éléments surnaturels.

La série Kopiec Bonawentura rend hommage à Tadeusz Kosciuszko

Le titre de la série, Kopiec Bonawentura, renvoie au tertre édifié en la mémoire d’Andrzej Tadeusz Bonawentura Kosciuszko sur les hauteurs de Cracovie : cet un officier polonais qui a organisé une insurrection contre les Russes et les prussiens en 1794 et a beaucoup œuvré pour la souveraineté de la Pologne aujourd’hui considéré comme un héros national et son destin héroïque illustre parfaitement la cause des nations dont les frontières ont été de maintes fois déplacées.