ART | EXPO

Looking out / Facing in

14 Juin - 31 Août 2008

En utilisant différents matériaux industriels, Wolfgang Winter et Berthold Hörbelt réalisent des oeuvres in situ qui dialoguent avec  les qualités physiques et sociales d’un lieu tout en revêtant une véritable utilité.

Winter/Hörbelt
Looking out / Facing in

Wolfgang Winter et Berthold Hörbelt forment un duo artistique depuis 1992.
En travaillant principalement avec des matériaux comme la résine, le plastique ou le métal, ils associent les processus industriels dès la conception à la réalisation de leurs sculptures. Ils se sont ainsi notamment fait connaître avec Crate Houses, architectures exploitant les propriétés esthétiques et structurelles d’objets industriels tels que des caisses en plastique de bouteilles recyclées. Ils sortent ces caisses de leur circuit habituel (consigne et logistique commerciale), et leur donnent une nouvelle fonction. Ils les empilent les unes sur les autres pour former des murs, les arrangent en formes concaves et convexes … et créent des ouvertures permettant le passage continuel de la lumière et de l’air.

Et parce qu’une des préoccupations principales de Winter/Hörbelt est de revitaliser l’espace public, leurs interventions en intérieur ou extérieur, cherchent à magnifier ou compléter les qualités sociales et esthétiques des lieux dans lesquels elles existent. C’est pourquoi, les oeuvres qu’ils réalisent gardent une dimension pratique/utile et sont souvent construites comme des immeubles avec une fonction propre : kiosque d’information, salle de projection, abribus… Winter/Hörbelt proposent au spectateur qui pénètre dans leurs œuvres de faire l’expérience des notions d’intérieur/extérieur.

Wolfang Winter écrit : « Les lieux qui rassemblent vraiment les gens ne peuvent pas perdurer s’ils sont le produit d’une nostalgie romantique, comme ces vieilles vastes places avec une imposante sculpture centrale ; ils doivent plutôt prendre en considération les besoins actuels et les nouveaux modes de perception. »

C’est avec ces problématiques bien spécifiques que Winter/Hörbelt vont investir l’espace de la cour du Lieu unique (1200 m2), que l’on peut aussi appréhender comme une véritable place publique. « Il est pour nous moins important de posséder des choses que ce que l’on peut faire avec. Parfois c’est bien de regarder un bel « objet » et parfois c’est mieux de faire quelque chose avec. Nous voulons offrir ces deux possibilités. » C’est à partir de cette réflexion que looking out / facing in a été envisagée.

Winter/Hörbelt ont déjà pratiqué l’in situ en Allemagne, au Brésil, en Belgique, en Suède… Cette fois-ci c’est en France, pour la première fois, et à Nantes, que nous pourrons découvrir leur univers.